EDITO

danielle kaisergruber

Danielle Kaisergruber

2022 : année quantique ?

En ce début d’année, on a pu parler d’un « moment européen ». Sans lyrisme excessif on peut juste constater l’importance de quelques sujets sur l’agenda européen marqué par la Présidence française (PFUE pour les initiés), assurée ou non par la continuité à l’Élysée.

Lire la suite

Derniers articles

Ouistreham de Emmanuel Carrère

Par |20 janvier 2022|Cinéma, Vie au travail|

Dans Le parlement des invisibles, Pierre Rosanvallon exposait son projet : « Il répond au besoin de voir les vies ordinaires racontées, les voix de faible ampleur écoutées, la réalité quotidienne prise en compte ». Le livre Le Quai de Ouistreham publié en 2014 a imposé le thème de l’invisibilité en le liant à l’attente de reconnaissance, professionnelle et personnelle, dont l’absence « redouble la dureté des conditions de vie » et contredit l’aspiration à une société plus juste.

L’éthique du care : ça nous concerne tous !

Par |20 janvier 2022|Analyses, Le Care|

Sandro De Gasparo est ergonome. En faisant dialoguer l’éthique du care et les sciences du travail, il propose une réflexion sur la division sociale du travail entre les femmes et les hommes et appelle à une transformation du modèle économique, social et culturel du travail. L’éthique du care ne se limite pas alors aux seuls métiers de la relation (soignants, éducateurs). Elle permet de repenser l’organisation du travail, « la coopération devenant un principe directeur exigeant ». À nous de reconnaître la valeur créée par ce modèle du travail.

Charger plus d'articles

Derniers dossiers

Le travail rattrapé par l’écologie

Juin 2021

Les salariés de la 2e ligne

Avril 2021

Nouvelles géographies du travail

Février 2021

Tous les dossiers

Cinéma

Ouistreham de Emmanuel Carrère

20 janvier 2022|

Dans Le parlement des invisibles, Pierre Rosanvallon exposait son projet : « Il répond au besoin de voir les vies ordinaires racontées, les voix de faible ampleur écoutées, la réalité quotidienne prise en compte ». Le livre Le Quai de Ouistreham publié en 2014 a imposé le thème de l’invisibilité en le liant à l’attente de reconnaissance, professionnelle et personnelle, dont l’absence « redouble la dureté des conditions de vie » et contredit l’aspiration à une société plus juste.

Le cinéma entre concentration et ubérisation

12 décembre 2021|

Le journal Le Monde a publié le 30 novembre dernier une tribune signée par 150 « cinéastes de la nouvelle génération », dont Julia Ducournau, Palme d’Or à Cannes. Elle alerte sur le risque « d’ubérisation de la majorité des cinéastes de fiction et de documentaire ». Jean-Marie Bergère fait le point sur une profession en plein bouleversement.

« Debout les femmes » de Fr. Ruffin : émotions justes, analyse erronée

27 novembre 2021|

Les films, expériences vécues individuellement, mais en même temps très collectives, font toujours beaucoup discuter. C’est la force de l’image et de la mise en scène. Voici l’analyse tranchée de Denis Maillard, avant un dossier que Metis va ouvrir sur les métiers du « care » et leur place dans la société.

Charger plus d'articles

Bibliothèque

Les aides à domicile : tout un monde !

20 janvier 2022|

Le livre de Christelle Avril Les Aides à domicile, Un autre monde populaire permet un long voyage dans l’univers des domiciles de personnes âgées où s’effectuent les activités diverses de ces intervenantes que sont les « aides à domicile » ou « auxiliaires de vie ».

Qu’est-ce que le travail ?

12 décembre 2021|

En lisant le livre de Marie-Anne Dujarier Troubles dans le travail - Sociologie d’une catégorie de pensée, est-ce que j’ai travaillé ? Je le lis pour mon plaisir, pour satisfaire ma curiosité, alors ce n’est pas du travail. Mais pour rédiger un texte (celui-ci) je fais un effort. Cela pourrait être du travail. Je le fais bénévolement, gratuitement, ce n’est donc pas du travail. Mais si j’étais rémunéré…

Génération COVID ? À propos du livre Une Jeunesse sacrifiée

26 novembre 2021|

La crise sanitaire (les jeunes « confinés » pour sauver les vieux surnuméraires…), l’impact de la pandémie sur le cours des études et les boulots des étudiants, la précarité des conditions des jeunes : est-ce qu’il faut parler de « génération sacrifiée  ? » Tom Chevalier et Patricia Loncle qui ont rassemblé un livre collectif ne le pensent pas.

Charger plus d'articles

NOS THEMATIQUES

NOS RUBRIQUES

Editos
Analyses
Interviews
Reportages
Chroniques
Cinéma
Bibliothèque
Portraits/Parcours
Points de vue
Actus