Bibliothèque2018-12-01T08:02:03+01:00

Bibliothèque

À la recherche de l’Europe Sociale

À propos du livre de Philippe Pochet A La recherche de l’Europe sociale. Quels ont été les étapes, les progrès et les reculs en la matière ? À l’heure où est rédigée cette chronique, un accord a été (laborieusement) conclu lors du sommet européen consacré au plan de relance consécutif à la crise de la Covid 19. Une nouvelle histoire peut-elle s’écrire ?

Philosophie et management

Philippe Lorino, dans son livre Pragmatisme et Étude des organisations (2020), mobilise les concepts du pragmatisme — courant né au siècle dernier aux États-Unis — et des exemples inspirés de sa propre expérience pour analyser les problèmes managériaux et organisationnels d’aujourd’hui et de demain.

Métamorphose du travail

Métamorphose Du travail : tel est le titre au singulier du livre de Christine Affriat (avec Evelyne Bertin, Eric Hauet, Emily Lecourtois, Olivier Lejeune et Alain Petitjean). Une transformation unique, radicale, mais faite de multiples facettes de changement, du contenu du travail à sa forme juridique et sa place dans un « équilibre du sous-emploi » et d’une société déstabilisée.

Au-delà de l’entreprise libérée : plus de dialogue et d’autonomie dans le travail

Le livre de Thierry Weil et Anne-Sophie Dubey Au-delà de l’entreprise libérée apporte un regard documenté, subtil, mais aussi pragmatique, sur les démarches d’une quinzaine d’organisations ayant entrepris de « fonctionner et travailler autrement ». Des leçons à retenir en ces temps de bouleversements radicaux de nos habitudes.

Les demandeurs d’asile travaillent-ils ?

Le livre L’Activité des demandeurs d’asile d’Alexandra Felder, sociologue spécialiste des parcours migratoires, a été réalisé grâce à une étude et des entretiens menés auprès de 16 migrants. Il nous en apprend plus sur leurs activités, leurs parcours et comment ils essaient d’arriver à une vie « normale », à se reconstruire en exil.

Le travail « de subsistance » dans la ville

Le livre La Ville vue d’en bas – Travail et production de l’espace populaire rend compte d’une enquête ethnographique de plusieurs années, menée par le Collectif Rosa Bonheur , sur la ville de Roubaix qui détient le taux de pauvreté le plus élevé de France, soit 44,3 %. L’industrie textile avait façonné cette ville industrielle, attiré une main d’œuvre issue de migrations, et sa disparition a laissé des espaces de pauvreté où survit une population marginalisée.