Un pays d’accueil réticent : la France vue par l’enquête « Trajectoires et Origines »

Bizarrement, alors qu'ils sont restés braqués depuis les attentats de novembre 2015 sur les failles de l'intégration à la française et la déchéance de nationalité, les feux de l'actualité ont laissé dans l'ombre les résultats de l'enquête « Trajectoires et Origines » (TeO) publiés par l'INED en janvier 2016. Pour qui veut bien s'y pencher, c'est peu dire pourtant qu'ils apportent au débat de précieux éclairages, propres à éviter tout autant l'angélisme que le catastrophisme.

Le droit à la reconversion professionnelle : Dialogue avec ChatGPT

Jean-Marie Luttringer s’est trouvé un nouvel ami, l'IA conversationnelle ChatGPT, avec qui il a échangé sur les différences entre transition professionnelle et reconversion professionnelle (ou changement radical de métier). Voici le résultat de leur dialogue : l’auteur y cherche les voies juridiques et les moyens financiers d’un véritable droit à la reconversion professionnelle.

Par |2023-10-02T20:02:02+02:001 octobre 2023|

Travailleurs sociaux et conseillers emploi : même combat ?

Nicola Düll et Danielle Kaisergruber ont participé à un programme européen visant à évaluer des exemples de pays ayant fusionné ou cherché à rapprocher les services publics de l’emploi et les services qui accompagnent les personnes percevant des minimas sociaux, de type RSA. Elles ont, dans ce cadre, travaillé sur l’étude pays France et Nicola a participé à la coordination de l’ensemble du programme. En présentant en novembre 2019 ce programme, nous écrivions pouvoir « en tirer quelques leçons intéressantes à la veille de la création d’un service public de l’insertion ». Dans l’hypothèse très probable d’une intégration de ce SPIE naissant au sein de France Travail en gestation, ces leçons sur l’accompagnement global des personnes très éloignées de l’emploi, n’en ont que plus de pertinence.

Par |2023-07-01T12:31:50+02:0030 juin 2023|

CPF : Quand l’exécutif s’ingénie à casser son dispositif… sous prétexte qu’il marche !

Trop souvent les politiques publiques n’atteignent pas leurs objectifs. On s’y habitue. Mais voilà un cas d’une politique efficace, que tous les managers, professionnels RH et travailleurs ont pu expérimenter concrètement : la réforme du CPF, compte personnel de formation, accessible sur une application, a si bien réussi qu’elle a fini par coûter plus cher qu’attendu, si bien que les pouvoirs publics font leurs meilleurs efforts pour la faire échouer. Avec un succès indéniable ! Cet article a été publié sur le blog Management et RSE.

Par |2023-06-16T18:31:22+02:0016 juin 2023|

Asphalte, travailler (un peu) pour donner du sens à ses achats

Au moment où Shein, ce site de fast fashion, de mode instantanée et jetable (en français, c’est moins glamour qu’en anglais, non ?), de vente de fringues de petite qualité à petits prix (4 chemisiers pour 8,99 euros !) se développe à toute vitesse et inquiète les professionnels français du vêtement, il existe d’autres marques qui se sont lancées depuis une poignée d’années pour faire la révolution dans l’industrie de la mode.

Par |2023-06-20T10:31:52+02:0016 juin 2023|

Formations en situation de travail

Parallèlement à la réforme des lycées professionnels et au développement de toutes les formations en alternance, les Actions de formation en situation de travail (AFEST) poursuivent leur mise en place. Elles privilégient le caractère expérimental de ce qui se veut plus qu’une modalité pédagogique supplémentaire. Nous avions rendu compte de l’expérimentation nationale conduite par la DGEFP entre 2015 et 2018. Un nouveau travail de capitalisation, nourri par l’analyse monographique d’expérimentations menées par huit OPCO en région Hauts-de-France, prolonge les réflexions sur les conditions et « la diversité des chemins d’implémentation ».

Par |2023-06-05T12:09:20+02:003 juin 2023|

Une table-ronde chez Metis : Comment conjuguer apprendre et travailler ? Le cas des formations initiales en alternance

Si Metis s’intéresse régulièrement à la formation professionnelle, initiale comme continue, c’est en raison de son rôle décisif dans l’accès à l’emploi et les transitions professionnelles, mais aussi de la force de son ambition : conjuguer « apprendre » et « travailler ». À commencer par les formations « en alternance », dont la montée en puissance conduit à réinterroger les modalités pédagogiques et l’organisation clivée, entre apprentissage et voie scolaire. Profondément réformé par la loi de 2018 « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », l’apprentissage a vu ses effectifs doubler en trois ans, pour l’essentiel au profit des formations supérieures. Moins radicale, la réforme en cours du lycée professionnel ambitionne tout de même d’en faire une autre voie de réussite, voire d’excellence. Avec, dans les deux cas, priorité aux besoins du système productif.

Pour un développement raisonné de l’apprentissage dans les lycées professionnels

À l’heure où la ministre de l’Enseignement et de la formation professionnelle Carole Grandjean et ses équipes mettent la dernière main à leurs propositions, attendues dans les semaines qui viennent, il est intéressant de revenir sur les travaux engagés depuis 2 ans sur la question du développement de l’apprentissage dans les lycées professionnels, principalement par l’association française pour le développement de l’enseignement technique (AFDET), mais aussi par l’association des inspecteurs de l’éducation sans frontière (IESF), et d’en rappeler les principaux messages. Jean-Raymond Masson fait le point après s’être entretenu avec Philippe Dole et Roland Kastler, Président et Vice-Président de l’AFDET, ainsi qu’avec Jean-Claude Bellanger, ancien Secrétaire de l’Association ouvrière des Compagnons du devoir et du Tour de France et fondateur du cabinet INDICOM qui intervient auprès des CFA.

Par |2023-04-24T15:28:23+02:0021 avril 2023|

Manager différemment rend-il le dialogue social inutile ?

Michel Weill a participé à une enquête en région Auvergne-Rhône-Alpes sur la réalité du dialogue social dans les entreprises ayant, ou revendiquant, « un mode de gouvernance atypique ». L’idée est née en 2019 avant la crise sanitaire. Ce qui aurait pu être une contrainte est devenu une opportunité : qu’est devenu le dialogue social dans ces entreprises et en quoi ces formes de management, d’organisation et de gouvernance ont-elles permis de mieux résister à la crise sanitaire ? Il présente les points essentiels de cette enquête réalisée au sein de l’Association Réalité du Dialogue Social (RDS).

Par |2023-04-08T10:51:12+02:008 avril 2023|

Faire des jeunes européens les acteurs souverains de leur vie professionnelle

Que peut-on faire pour améliorer le démarrage de la vie professionnelle ? La Suisse montre la voie : Grâce à des réformes actualisant en permanence l’apprentissage, celui-ci est resté très attractif dans ce pays, cependant que le chômage et la pauvreté laborieuse des jeunes y sont contenus à un faible niveau. Par une étude comparative, les auteurs de cet article analysent l’orientation que les politiques publiques en Europe doivent prendre en faveur des jeunes afin qu’ils réussissent leur entrée sur le marché du travail. Ce qui nécessite plus que de sécuriser l’existence de chacun(e) : assurer la pleine maîtrise de la vie professionnelle est la condition sine qua non pour que les jeunes générations soient en capacité de contribuer au changement numérique et écologique .

Par |2023-04-11T10:24:47+02:008 avril 2023|
Charger les articles suivants