Tous les dossiers

« Un pognon de dingue »

Les allocations et aides sociales sont nombreuses et compliquées dans nos pays européens  et engagent des milliards d’euros : faut-il tout simplifier en créant un « revenu universel d’activité », le RUA ? Qui sont ceux qui accompagnent les personnes sans travail ? On dit : « le travail ne paie pas » : faut-il se tourner vers l’Etat ou vers les employeurs ? Revenus du travail et revenus de solidarité : et si on pouvait tout simplement vivre de son travail ? Metis ouvre le dossier.

Les corps intermédiaires

On n’a jamais autant utilisé cette expression pour désigner comme étant un intermédiaire, tout ce qui peut exister entre le pouvoir politique au sommet et les citoyens, salariés, ou habitants d’un pays. Comme si toute organisation ou instance de consultation était un « corps » réputé vieillissant voire caduc. La question vaut bien quelques explorations.

Europe 2019

Metis a été créé comme le journal des « Correspondances européennes du travail ». Pour cette année importante, Metis rassemble des questions vraiment européennes : la convergence des pays, les migrations, les frontières pour ceux qui travaillent et ceux qui ne travaillent pas… et des zooms sur les différents pays. Let’s go !

Le débat, ça s’organise !

Alors que se déroule un peu partout en France le fameux et inédit « Grand débat national », Metis en profite pour croiser les approches de concertation/consultation/participation dans l’espace public et les approches de dialogue collaboratif et discussion sur le travail dans les entreprises.

Cadres, que font-ils ?

Fusion des caisses de retraite, brouillage de la frontière entre les cadres et les autres. Les managers gèrent-ils des organisations, des équipes, des projets, des technologies ? Ce qui caractérisait leur travail (autonomie, expertise, responsabilité) est aujourd’hui revendiqué pour tous… Les organisations du travail « responsabilisantes » ou l’entreprise « libérée » feront-elles disparaître les cadres ?

Etre jeune en 2019

Où en sont les jeunes aujourd’hui ? Ceux qui étudient, ceux qui attendent, ceux qui travaillent, ceux qui sont en alternance travail/cours, ceux qui dealent, ceux qui font des petits boulots, ou des activités non payées… Souvent dans un entre-deux, une transition : qu’importe si ça va quelque part. La société, les gouvernements portent-ils toute l’attention nécessaire à ce moment si important ? Entre articles de fond et portraits, Metis fait le point.

Etre un jeune vieux en 2018

Mais ils font quoi tous ces vieux de 62 ans et demi (l’âge moyen en France de départ à la retraite en 2017), et plus : certains travaillent et perçoivent des revenus, certains travaillent et sont bénévoles. Certains voyagent ou font « grands-parents ». Beaucoup ont de multiples activités, les associations et les conseils municipaux auraient bien du mal sans tous ces jeunes vieux. Metis propose un zoom sur eux, à la limite du travail et du non-travail…

L’automobile

Du modèle productif au contre modèle du pollueur, l’industrie automobile a toujours été en tête de peloton en termes d’organisation et d’innovation. Elle a été un emblème (fordisme, toyotisme, lean production…) et le travail y a été l’objet de quantité d’enquêtes et d’études. Mais on remet aujourd’hui en cause la place de l’automobile dans la ville et dans la société tandis que de nouveaux modes de mobilité se cherchent.