Travail et société2019-05-03T11:50:14+02:00

TRAVAIL ET SOCIÉTÉ

Réduire le temps de travail pour polluer moins ? Les débats de la Convention Citoyenne pour le Climat

Depuis un an, le télétravail s’est installé pour tous ceux qui peuvent le pratiquer. Ce sera une évolution durable : les salariés y trouvent davantage de liberté dans l’organisation de leur temps de travail et les émissions de gaz à effet de serre ont baissé. Mais le résultat doit être au rendez-vous. Comment faut-il reprendre la question du temps de travail ? La Convention citoyenne s’y est essayée et ça a discuté fort.

Par |26 mars 2021|Catégories : Points de vue, Travail et société|

Santé et travail : les entreprises et la crise COVID

Quel impact de la crise sanitaire que nous vivons depuis le mois de mars 2020 sur le comportement des acteurs de l’entreprise en matière de santé ? Y aura-t-il un impact durable ? Le réseau ANACT-ARACT porte avec les DIRECCTE un dispositif du ministère du Travail « Objectif reprise » financé par le fonds social européen. Nous avons interrogé Rémi Cottet, en charge de ce dispositif au sein de l’ARACT Auvergne-Rhône-Alpes, sur les enseignements qu’il tire des contacts qu’il a eu dans ce cadre avec les entreprises.

Par |28 février 2021|Catégories : Interviews, Travail et société|

« Le chemin vers la sobriété de masse reste à inventer »

Il faut nous confronter à l’urgence écologique. Dénoncer les fausses évidences, éviter la consensuelle bien-pensance pour chercher une nouvelle boussole et tracer des chemins pluriels. A propos du livre de Pierre Veltz L’Économie désirable. Sortir du thermofossile.

Rendre compte de la complexité de ce que nous vivons

Face à l’urgence écologique, Pierre Veltz publie en ce début d’année 2021 L’économie désirable. Sortir du monde thermo-fossile, un livre dont le titre dit l’ambition et dont nous rendons compte dans un 2e article. Metis a souhaité l’interroger sur les conséquences de la pandémie et du confinement, en termes d’organisation du travail et de localisation des activités économiques et humaines. Les scénarios sont contrastés.

Pourquoi et comment faire progresser le temps choisi au long de la vie ?

Ulrich Mückenberger est enseignant-chercheur à l’université de Brême au sein de l’unité « dynamiques globales de développement des politiques sociales ». Il s’entretient avec Michel Weill pour Metis.