Pourquoi Jean-Marc Ayrault a eu raison de ne pas nationaliser Florange

Quelques jours après la décision de J.M. Ayrault de ne pas nationaliser Florange, Le Monde titrait « Quand les Etats-Unis nationalisent, ça marche », sous-entendu « et pourquoi pas à Florange ? ». Eh bien cela aurait-il pu marcher à Florange ? Non, forcément non !

Par |2018-12-17T10:15:23+02:009 janvier 2013|Mots-clés : , , , , |

Florange : passion française, passion morbide

Vilvoorde, Bochum, Bilbao, Manchester, Göteborg, Katowice, Florange... : la question des restructurations industrielles n'est pas l'apanage de la France en Europe mais c'est sans doute dans l'hexagone qu'elle est la plus sensible, la plus passionnée... Alors qu'ailleurs sauf exception, l'événement a un caractère le plus souvent local, que les politiques ou les médias ne s'en saisissent guère, en France, toute affaire ou presque prend rapidement une tournure nationale