La loi Delors a cinquante ans

Au cœur de cette loi (trois ans après 1968) : l’idée de deuxième chance, de parcours professionnel, en somme d’ascenseur social. Mais aussi de montée en qualification en accompagnement de la modernisation du pays. L’agence AEF a publié trois entretiens et sur les nombreux remaniements qui ont émaillé ces 50 ans. Metis reprend (avec l’autorisation de l’AEF) l’échange entre Christophe Marty et Danielle Kaisergruber, consacré aux politiques publiques.

Par |2021-10-18T18:21:47+02:0018 octobre 2021|

Adapter la main-d’œuvre ou former les citoyens ?

50 ans, c’est par excellence l’âge du bilan. Qu’en est-il du système de formation professionnelle continue (FPC) issu de la loi fondatrice de 1971, dite « loi Delors » ? A-t-il répondu aux ambitions de ses pères fondateurs ? S’en est-il éloigné au fil des réformes récurrentes dont il a fait l’objet ? Et pour quels résultats ? Croisant les deux regards de l’expert et du syndicaliste, Didier Gélot et Djamal Teskouk dressent dans le livre qu’ils publient un constat sévère, entre échec et trahison. Mais pas désespéré : pour eux, il est toujours possible de repenser un système de formation au service de l’intérêt commun.

Par |2021-10-19T17:18:11+02:0018 octobre 2021|

Connaître et reconnaître les métiers de la « deuxième ligne »

C’était il y a un an, au sortir de la première vague. Aussitôt après avoir rendu hommage aux soignants pour avoir su faire front, Emmanuel Macron saluait ceux de la « deuxième ligne ». « Il nous faudra nous rappeler aussi que notre pays, aujourd’hui, tient tout entier sur des femmes et des hommes que nos économies reconnaissent et rémunèrent si mal ». D’où, après le « Ségur de la santé » en juillet, l’ouverture par la Conférence du dialogue social d’octobre 2020 de ce second chantier. Chargée avec Sophie Moreau-Follenfant d’éclairer les débats, Christine Erhel fait pour Metis le point sur sa mission.

Par |2021-05-23T20:44:06+02:0010 mai 2021|

Les apprentis face à la crise

L’apprentissage se développe fortement depuis deux ans. Mais surtout dans l’enseignement supérieur. Et le plus difficile est toujours d’avoir une approche globale des besoins du jeune. Metis en parle avec le responsable de l’Association Nationale des Apprentis de France (ANAF) qui regroupe les apprentis eux-mêmes.

Par |2021-03-15T12:43:19+01:0012 mars 2021|

Santé au travail : que change le nouvel accord ?

Fin 2020, les partenaires sociaux ont conclu coup sur coup deux accords nationaux interprofessionnels (ANI) : l’un sur le télétravail (le 26 novembre), l’autre sur la santé au travail (le 9 décembre). Si le premier a été largement commenté, l’accord santé au travail a été accueilli comme un texte technique, sans grands enjeux. Il semble pourtant porteur d’un certain nombre d’innovations. Metis y revient avec Arnaud Mias, professeur de sociologie à l’université Paris-Dauphine, spécialiste de la négociation collective et de la santé au travail.

Santé et travail : les entreprises et la crise COVID

Quel impact de la crise sanitaire que nous vivons depuis le mois de mars 2020 sur le comportement des acteurs de l’entreprise en matière de santé ? Y aura-t-il un impact durable ? Le réseau ANACT-ARACT porte avec les DIRECCTE un dispositif du ministère du Travail « Objectif reprise » financé par le fonds social européen. Nous avons interrogé Rémi Cottet, en charge de ce dispositif au sein de l’ARACT Auvergne-Rhône-Alpes, sur les enseignements qu’il tire des contacts qu’il a eu dans ce cadre avec les entreprises.

Par |2021-03-01T20:49:20+01:0028 février 2021|

Impact du COVID et télétravail vus du territoire

Claude Grivel préside l’UNADEL depuis 2014. Il a été élu local pendant 19 ans, maire de Messein, une commune située au sud de Nancy, président fondateur d’une Communauté de Communes, en charge de la prospective au Conseil régional de Lorraine de 2010 à 2015. Cofondateur du Pays Terres de Lorraine, il a été membre de son Conseil de développement. Il vit et milite aujourd’hui au pied du massif des Vosges. Il nous livre ses réflexions sur l’impact de la pandémie.

Par |2021-02-08T19:03:04+01:006 février 2021|

Les enjeux croisés du travail et de la mobilité

Le développement accéléré du travail à distance change le rapport aux trajets travail-domicile. Supprimer une partie des trajets et le stress qui va avec est une motivation forte pour demander que l’expérience forcée du télétravail se poursuive : « pour aller au bureau, il faudra vraiment le vouloir » entend-on dire… Quels nouveaux arbitrages domicile/travail/transports vont se faire ? Hervé Nadal, fondateur de Mensia Conseil et directeur de la revue TIM, Transports Infrastructures Mobilité répond aux questions de Metis.

Par |2021-01-18T18:14:00+01:0015 janvier 2021|

Rendre compte de la complexité de ce que nous vivons

Face à l’urgence écologique, Pierre Veltz publie en ce début d’année 2021 L’économie désirable. Sortir du monde thermo-fossile, un livre dont le titre dit l’ambition et dont nous rendons compte dans un 2e article. Metis a souhaité l’interroger sur les conséquences de la pandémie et du confinement, en termes d’organisation du travail et de localisation des activités économiques et humaines. Les scénarios sont contrastés.

Par |2021-01-18T18:08:58+01:0015 janvier 2021|

L’espace de travail à nouveau en question ?

Le travail change à grande vitesse : il se fait à distance, en hybride, en visio, en présentiel, en ligne et hors des lignes habituelles. Nos espaces de travail aussi changent. Xavier Baron fait le point dans un entretien avec Jean-Marie Charpentier, consultant « Etudes communication et social » et administrateur de l’AFCI (Association française des communicants internes). Entretien reproduit avec leur autorisation.

Par |2020-11-30T20:44:42+01:0028 novembre 2020|
Charger les articles suivants