Les Comités d’Entreprise Européens, échange avec Christophe Teissier

Christophe Teissier connaît bien les Comités d’entreprise européens (CEE). Depuis une vingtaine d’années, dans le cadre d’ASTREES et maintenant d’Ultra Laborans, il les rencontre, en forme les représentants et anime en France aux côtés d’IR SHARE, un club des CEE rassemblant managers, RH et délégués salariés de différents groupes et secteurs pour confronter leurs expériences et conceptions afin d’agir à l’échelle de ces entreprises transnationales et dans le cadre défini par l’Union européenne.

Par |2024-06-03T10:14:52+02:001 juin 2024|

Réforme de la formation professionnelle : où en est-on 5 ans après ?

Jean-Marc Dubau a présidé l’OPCA « Transport et services » jusqu’à son intégration en 2019 dans l’OPCO-Mobilités. Il y siège aujourd’hui dans le Conseil des métiers. Il est délégué syndical CFDT, coordinateur national dans l’entreprise TRANSDEV, entreprise spécialisée dans la gestion de transports urbains et interurbains de voyageurs. Il est également secrétaire fédéral FGTE-CFDT. C’est un acteur engagé et convaincu de l’importance de la formation professionnelle pour la vie des entreprises et celles des salariés. Il y a 5 ans, la loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel » entrait en vigueur. Une occasion d’en faire un premier bilan pour Metis. Jean-Marie Bergère a rencontré Jean-Marc Dubau.

Par |2024-05-24T13:05:06+02:0024 mai 2024|

Radar Travail Environnement, rencontre avec Fabienne Tatot

En 2022, l’UGICT (Union générale des ingénieurs, cadres et techniciens-CGT) a lancé son Radar Travail Environnement. Outil au service des salariés, acteurs des solutions à venir et du développement des commissions Environnement dans les Comités économiques et sociaux (CSE), la décision est prise de le déployer au niveau Confédéral de la CGT. Pour cela le travail de formation réalisé par la commission confédérale ETAP (Environnement et Transformation de l’Appareil Productif) est essentiel. Fabienne Tatot, secrétaire nationale de l’UGICT, membre du CESE, pilote ce Radar Travail Environnement. Michèle Tallard l’a rencontrée pour Metis.

Par |2024-04-22T15:53:55+02:0017 avril 2024|

Un manifeste et des sentinelles vertes. La CFDT pour une transition juste.

En décembre dernier, Marylise Léon a présenté les initiatives de la CFDT quant aux enjeux écologiques. Lors de la Conférence de presse, la CFDT a également présenté une initiative qui innove dans les pratiques syndicales et qui émerge désormais dans le paysage des acteurs de la transition écologique. Michaël Pinault a en charge l’action revendicative depuis 4 ans au sein de la Fédération Conseil, Communication, Culture (F3C). Il a mis en place dès 2020 un réseau très actif de militants et d’élus d’entreprises, le réseau des « Sentinelles vertes ». Il nous en dit plus. Lors de la Conférence de presse, la CFDT a également présenté une initiative très particulière qui innove dans les pratiques syndicales et qui émerge désormais dans le paysage des acteurs de la transition écologique. Michaël Pinault a en charge l’action revendicative depuis 4 ans au sein de la F3C. Il a mis en place dès 2020 un réseau très actif de militants et d’élus d’entreprises, le réseau des « Sentinelles vertes ». Il nous en dit plus.

Par |2024-03-26T10:02:22+01:0018 mars 2024|

Les Collectifs, le ferment de la transition écologique des entreprises — Entretien avec Marion Rosenstiehl

Les Collectifs sont un exemple particulièrement intéressant de levier de transformation venant du terrain. Ce sont des organisations, souvent informelles, qui se sont spontanément créées dans les entreprises dans le but de contribuer à leur transition écologique et sociale et de l’accélérer. Entretien avec Marion Rosenstiehl, qui en est une cheville ouvrière au sein du Groupe Suez.

Par |2024-02-20T10:36:21+01:0019 février 2024|

Rencontre avec Thierry Weil

Le parcours de Thierry Weil est d’une rare richesse. Ces dernières années, il a créé et animé la Fabrique de l’Industrie et aujourd’hui la Chaire Futurs de l’Industrie et du travail (Fit2). Il est également président du comité des travaux de l'Académie des technologies. Pour Metis, il retrace des moments clés de sa formation et de l’évolution de ses réflexions et convictions sur l’industrie, le travail, la science, les technologies, la démocratie. Il nous livre en prime une très belle conclusion. Jean-Pierre Bouchez l’a rencontré.

Par |2024-02-14T09:40:45+01:008 février 2024|

L’Afest pour construire les compétences de la transition : l’exemple d’Enedis

Frédérique Gérard, consultante accompagnatrice d’entreprise, vient de publier en décembre dernier, La formation en situation de travail. Le cas d’une grande entreprise de l’énergie, fruit de sa thèse de doctorat en Sciences de l’éducation réalisée chez ERDF (Enedis). Son ouvrage enrichit les travaux de la recherche en sciences humaines et sociales sur l’impact de l’Afest (Actions de formation en situation de travail) sur le développement des compétences et s’inscrit dans la continuité des expérimentations menées par l’Aract Haut-de-France. Carine Chavarochette l’a rencontré pour Metis.

Par |2024-01-26T13:03:36+01:0026 janvier 2024|

Les salariés et la transformation écologique de leur entreprise

Paul Montjotin a une expérience d’élu du personnel en entreprise au titre du Printemps écologique ainsi qu’une réflexion personnelle sur les questions écologiques menée notamment au sein de l’institut Rousseau. Afin d’éclairer et de préciser les enjeux et le cadre pertinent au sein duquel les entreprises et les acteurs sociaux peuvent en débattre et agir, Jean-Marie Bergère l’a rencontré et interrogé.

Par |2024-01-28T13:23:01+01:0026 janvier 2024|

Au Campus de la Transition

À beaucoup d’égards, le Campus de la Transition semble un objet singulier, original, qui ne rentre pas dans une case connue. C’est vrai aussi bien pour la philosophie de l’ensemble que pour les activités qui sont les siennes. Après s’être rendu sur place, Jean-Marie Bergère s’est entretenu avec Véronique Malé, co-dirigeante, déléguée à la formation et à la recherche.

Par |2024-01-28T13:34:37+01:0024 janvier 2024|

Peut-on encore négocier les bas salaires ?

Face au retour de l’inflation, l’exécutif s’est gardé en France d’appeler à la hausse générale des salaires, préférant s’en remettre aux négociations d’entreprise et au « partage de la valeur » tout en laissant jouer a minima — c’est-à-dire sans « coup de pouce » — les règles d’indexation du SMIC. Brûlante, la question du pouvoir d’achat ne s’en est pas moins invitée en septembre dernier aux « rencontres de Saint-Denis » entre le Président de la République et les responsables des principaux partis. D’où la conférence sociale réunie par Élisabeth Borne en octobre « avec la volonté que le travail paie mieux, et de relancer la promotion sociale ». Vaste programme où resurgit entre autres la question des minimas de branche inférieurs au SMIC. Chercheures travaillant de longue date sur la négociation collective de branche, Michèle Tallard et Catherine Vincent ont accepté de revenir pour Metis sur ce « serpent de mer » du dialogue social français.

Par |2024-01-15T12:00:25+01:0015 janvier 2024|
Charger les articles suivants