« Plus de flexibilité pour les entreprises, c’est plus de sécurité pour les salariés »

Telle est selon Philippe Bigard, directeur de l'Institut du Leadership BPI, la philosophie de l'accord interprofessionnel (ANI) sur la sécurisation de l'emploi signé en janvier dernier. Il analyse l'équilibre général de l'accord, sa contribution à la refondation de notre modèle social, les accords de maintien dans l'emploi et d'autres aspects de ce texte qu'il qualifie d'inespéré