Génération COVID ? À propos du livre Une Jeunesse sacrifiée

La crise sanitaire (les jeunes « confinés » pour sauver les vieux surnuméraires…), l’impact de la pandémie sur le cours des études et les boulots des étudiants, la précarité des conditions des jeunes : est-ce qu’il faut parler de « génération sacrifiée  ? » Tom Chevalier et Patricia Loncle qui ont rassemblé un livre collectif ne le pensent pas.

Par |2021-11-30T11:10:08+01:0026 novembre 2021|

Le Travail à distance dessine-t-il le futur du travail ?

Le livre de Suzy Canivenc et Marie-Laure Cahier, Le Travail à distance dessine-t-il le futur du travail ? est l’un des plus complets qui soient. Issu d’un groupe de travail porté par la Chaire Futurs de l’Industrie et du travail (MinesParisTech), il a été conçu et écrit à partir de nombreuses auditions et d’une documentation française et internationale très large.

Par |2021-10-06T20:02:50+02:005 octobre 2021|

Les épreuves de la vie. Comprendre autrement les français

Les sondages qui se sont trompés sont monnaie courante. Les moyennes et autres médianes statistiques des études quanti ne donnent qu’un pâle et impersonnel reflet de la vie ressentie. Rosanvallon part à la recherche d’autres concepts qui pourraient permettre de mieux comprendre la société d’aujourd’hui.

Par |2021-09-27T11:17:00+02:0027 septembre 2021|

Lutter autrement contre le chômage : la garantie d’emploi

Le plein-emploi apparait toujours comme un impératif pour une « bonne » société. En réalité, depuis trop longtemps, inégalités, pauvreté, chômage ou exclusion du marché du travail gangrènent nos sociétés. Ce livre est un livre de résistance, fondé sur le refus de se résigner devant un chômage endémique trop souvent considéré comme dommage collatéral de l’économie de marché. N’est-il pas temps de penser et de mettre en œuvre un nouveau droit, le droit à l’emploi ?

Par |2021-09-21T09:28:41+02:0013 septembre 2021|

Une écologie du travail ? À propos du livre Le Prix du travail bien fait

On n’a jamais autant parlé du travail réel que depuis l’arrivée de la pandémie : le caractère indispensable du travail plus ou moins visible des uns et des autres pour notre vie quotidienne ; le travail qui se transforme et qui se fait à distance… Le livre collectif d’Yves Clot, Jean-Yves Bonnefond, Antoine Bonnemain et Mylène Zitoun Le Prix du travail bien fait porte sur des démarches conduites avant le Covid, mais ne se prive pas de tirer quelques leçons de la pandémie. C’est tout son prix !

Par |2021-06-21T11:45:59+02:0018 juin 2021|

Les syndicats loin du travail

Des sondages récents montreraient que les salariés ont plutôt trouvé les syndicats « utiles » dans cette période mouvementée pour le travail et l’emploi. Avec Travail Et ambition sociale, Plaidoyer pour une refondation du syndicalisme, Paul Santelmann livre une critique à grandes enjambées des travers du syndicalisme « à la française ».

Par |2021-05-28T12:08:04+02:0023 mai 2021|

Le caché de la Poste. Enquête sur l’organisation du travail des facteurs.

Les facteurs appartiennent au quotidien de chacun de nous. À nos imaginaires aussi (Tati bien sûr et d’autres images de films). Mais comment a évolué leur travail ? Comment est-il organisé (ou inorganisé) ? Nicolas Jounin a enquêté pour son livre Le Caché de la Poste.

Par |2021-04-12T10:38:02+02:008 avril 2021|

Consommateurs/travailleurs : le grand dilemne

Sur Insta, une influenceuse de 16 ans se moule dans une robe en viscose à 15 euros fabriquée par des ouvrières dans un atelier semi-clandestin de Leicester en Grande-Bretagne. La magie de la commande en ligne : sitôt cliqué, bientôt livré. Le Paradis du consommateur est devenu l’enfer du travailleur : le titre du dernier livre de Denis Pennel résume parfaitement les paradoxes d’aujourd’hui.

Par |2021-03-15T12:45:49+01:0012 mars 2021|

Mon identité alsacienne au sein de la République française

Jean-Marie Luttringer a mis à profit le premier confinement pour écrire « l’histoire de 4 familles » de son côté et du côté de son épouse. Ce sont ces histoires croisées qui donnent une couleur particulière à cette identité alsacienne, faite d’allers et retours, de mélanges et de distinction, de brutalités parfois. Dans une interview publiée par le journal L’Express, le 23 décembre 2020, le président de la République a exposé sa vision de l’identité française. En substance, celle-ci repose sur le pilier de l’État et de la langue. Elle s’inscrit dans une histoire, dans des paysages et dans des valeurs républicaines que sont la liberté, l’égalité, la fraternité, ainsi que la laïcité.

Par |2021-01-25T20:28:15+01:0025 janvier 2021|
Charger les articles suivants