Réforme du marché du travail en Italie : un coup pour rien ?

La réforme du marché du travail en Italie semble ne pas produire les effets attendus. Son objectif était de favoriser l'embauche, notamment sous forme de contrats non précaires, et de faciliter les licenciements en mettant en place une rupture conventionnelle. Sécurité et flexibilité (ou souplesse) ont régi le projet, maîtres principes des réformes des marchés du travail réclamées par la Commission et par les marchés

Par |2018-12-17T10:15:23+02:009 janvier 2013|Mots-clés : , , , |

France : davantage d’embauches et moins de licenciements pour 2011

Progression des prévisions d'embauche et tassement des intentions de licencier pour 2011. L'enquête nationale de conjoncture menée par Opcalia auprès de 3732 entreprises du 27 octobre au 30 novembre 2010 avec le cabinet Majors Consultants montre que 61% des entreprises (contre 53% en 2009) ont confiance dans l'avenir. Toutefois, pour 35% des postes à pourvoir, les entreprises rencontrent de réelles difficultés de recrutement, la pénurie des profils adaptés constituant le principal frein, à hauteur de 75% bien devant la question de la rémunération (23%)

Par |2018-12-17T10:14:06+02:004 janvier 2011|Mots-clés : , , , , , , , |