Verdir le dialogue social2024-01-30T11:48:02+01:00

Dossier : Verdir le dialogue social

La loi « Climat et résilience » prévoit que les IRP (principalement le CSE) doivent faire valoir un avis sur les conséquences environnementales d’un projet : bien peu le font.

Certains jeunes diplômés dans des start-up ou labos de grandes entreprises créent de nouveaux syndicats écolos (Le Printemps écologique par exemple). Les « super-diplômés » des grandes écoles ne voudraient plus aller dans les entreprises « polluantes ». Et trouvent que les questions environnementales n’ont pas assez de place dans leurs enseignements.

De leur côté, les organisations syndicales s’essaient à des rapprochements avec des ONG, des activistes du climat : c’est tout un champ nouveau qui s’ouvre et que Metis commence d’explorer.

Transition écologique et dialogue social

Les sujets environnementaux ne sont pas nouveaux pour les salariés et les militants car il en va de leur santé au travail. Mais plus récemment la préoccupation des sujets environnementaux et de la transition écologique a pris un relief essentiel et le dialogue social sur ces questions a été organisé par la loi Climat et Résilience d’aout 2021 et l’ANI d’avril 2023. Où en est-on un peu plus de 2 ans après ?

27 février 2024|Catégories : Analyses, Verdir le dialogue social|0 commentaire

Dialogue social et transition écologique dans les 27 pays européens

En 2023, Nicola Düll (Economix, Munich) a réalisé avec une équipe (Tim Vetter et Inga Pavlovaite) et des experts nationaux, une « thematic review » intitulée « Fair transition toward climate neutality » pour la Commission européenne. Metis en a traduit le chapitre IV « The rôle of social dialogue for a green transition » qui évalue le rôle des différents niveaux de dialogue social s’étant emparés du sujet. En fait c’est surtout aux niveaux intermédiaires, régional et sectoriel, que des initiatives se développent.

27 février 2024|Catégories : Comparaisons européennes, Verdir le dialogue social|0 commentaire

Les Collectifs, le ferment de la transition écologique des entreprises — Entretien avec Marion Rosenstiehl

Les Collectifs sont un exemple particulièrement intéressant de levier de transformation venant du terrain. Ce sont des organisations, souvent informelles, qui se sont spontanément créées dans les entreprises dans le but de contribuer à leur transition écologique et sociale et de l’accélérer. Entretien avec Marion Rosenstiehl, qui en est une cheville ouvrière au sein du Groupe Suez.

19 février 2024|Catégories : Interviews, Verdir le dialogue social|0 commentaire

Pacte du pouvoir de vivre : l’exemple de la ZFE de Lyon

Michel Weill est membre du comité de pilotage du club Convaincre-Rhône ; ce dernier a adhéré dès sa création au Pacte du pouvoir de vivre (PPV). À ce titre, il participe à l’animation du groupe local Lyon-Rhône. Les échanges qui y ont lieu et les initiatives qui y sont prises ne peuvent au sens étroit du terme être qualifiés de dialogue social. Mais la naissance même du PPV résulte du constat qu’il ne pouvait pas y avoir d’action sur les enjeux socio-écologiques sans lien avec des acteurs extérieurs à l’entreprise. Le social s’élargit inévitablement au sociétal… et prend de ce fait une dimension politique ! C’est ce que ce témoignage essaye de suggérer.

19 février 2024|Catégories : Points de vue, Verdir le dialogue social|0 commentaire

L’Afest pour construire les compétences de la transition : l’exemple d’Enedis

Frédérique Gérard, consultante accompagnatrice d’entreprise, vient de publier en décembre dernier, La formation en situation de travail. Le cas d’une grande entreprise de l’énergie, fruit de sa thèse de doctorat en Sciences de l’éducation réalisée chez ERDF (Enedis). Son ouvrage enrichit les travaux de la recherche en sciences humaines et sociales sur l’impact de l’Afest (Actions de formation en situation de travail) sur le développement des compétences et s’inscrit dans la continuité des expérimentations menées par l’Aract Haut-de-France. Carine Chavarochette l’a rencontré pour Metis.

26 janvier 2024|Catégories : Interviews, Verdir le dialogue social|0 commentaire