2 minutes de lecture

par Christophe Teissier

C. Gratadour, M. Mansuy, Sous traiter l’accompagnement des chômeurs : éléments d’évaluation, Travail et Emploi, n°112, Octobre-Décembre 2007

Cet article a pour cadre l’ouverture au secteur privé des activités de placement des demandeurs d’emploi, et plus spécifiquement la sous traitance de l’accompagnement des chômeurs  à des opérateurs privés. Si ce phénomène reste récent en France (2005), il est plus ancien dans d’autres pays, tels que les Pays Bas, l’Australie et le Royaume Uni. Les auteurs s’attachent ainsi à tirer des enseignements pour la France d’évaluations de la contractualisation avec les opérateurs privés conduites dans ces trois pays. Ils présentent d’abord les objectifs, partiellement distincts, poursuivis par les pouvoirs publics en cause, et en second lieu, les résultats des premières évaluations menées, notamment en regard des risques induits par le recours à des opérateurs privés (sélectivité accrue des demandeurs d’emploi et effets de parking). Ils analysent ensuite les évolutions affectant l’organisation de la sous traitance et en particulier la construction des appels d’offres publics, souvent revue en considération des résultats décevants des évaluations menées. Les conclusions font état de plusieurs points de vigilance pour réussir ces opérations de sous traitance particulières (parmi lesquels, l’importance à accorder à la construction des appels d’offres ainsi  qu’à l’évaluation , notamment qualitative, de la mise en oeuvre de l’accompagnement par les acteurs privés).

 

http://www.travail-solidarite.gouv.fr/IMG/pdf/celine_TE112.pdf

 

Print Friendly, PDF & Email
+ posts