Analyses2019-05-03T12:39:52+02:00

ANALYSES

Migrations et droit d’asile : des questions et des réponses forcément européennes

Jean-Luc Névache, ancien préfet et directeur de cabinet de ministres de l’Intérieur occupe actuellement un poste de haut fonctionnaire. Il a donné une conférence le 22 mars dernier à l’initiative du club Convaincre-Rhône. Michel Weill qui y participait en fait le compte-rendu.

Par |29 avril 2019|Catégories : Analyses, Comparaisons européennes, Europe 2019|Mots-clés : , , , |

« Macron Le Suédois », ou une sociale-démocratie à réinventer

Le livre d'Alain Lefebvre Macron le Suédois est bien utile pour situer la trajectoire actuelle de la France en Europe. Va-t-on vers un modèle nordique comme l'avaient affirmé lors de la campagne électorale de 2017 certains des économistes qui ont accompagné le futur président ? […]

Le destin européen, entre mémoire, évènement et projet

Quand on parle Europe, on parle souvent de « Bruxelles ». Une ville et ceux qui y vivent, et ne sont pas que Belges. Des institutions européennes qui y ont leur siège. Des « Eurocrates » qui y travaillent, des politiques qui s'y réunissent. Le romancier, Robert Menasse, et le philosophe politique Luuk van Middelaar consacrent un roman et un essai à Bruxelles et à l'Europe.

L’Union européenne, la plus formidable machine à convergence

« La plus formidable machine à convergence du monde moderne » : c'est ainsi que la Banque Mondiale a qualifié l'Union européenne (UE). En effet, l'une des grandes réussites de l'Union depuis le début du millénaire a été d'arrimer un grand nombre de pays aux économies et aux systèmes sociaux disparates à un socle européen qui par ailleurs a progressé. C'est le schéma de la « convergence ascendante », une ligne de force qui se poursuit, malgré une remise en cause par la crise de 2008.

Nouvelles inégalités, nouvelles colères

« La souffrance sociale n'est plus vécue comme une épreuve appelant des luttes collectives, mais comme une série d'injustices personnelles, discriminations, expériences du mépris, mises en cause de la valeur de soi » écrit le sociologue François Dubet dans son ouvrage paru le 7 mars aux éditions du Seuil, écrit avant novembre 2018,  Le Temps des passions tristes, inégalités et populisme. The Conversation France en a publié l'introduction que Metis reprend ici.