Sorry We Missed You, de Ken Loach

Le regard de Ricky démarrant en trombe au volant de sa camionnette nous poursuit longtemps après la fin du film. Comment qualifier ce qui l’anime ? Détermination, obstination, entêtement, désespoir, folie ? L’interrogation ne nous laisse pas tranquille. Ricky se bat pour rester dans la communauté humaine. Notre monde serait-il devenu à ce point inhospitalier que ce combat ordinaire ne puisse être mené qu’au prix de la destruction de ce à quoi il tient, pour lui et sa famille ?

Par |2019-11-03T20:01:24+01:003 novembre 2019|

Tous vulnérables ? — A propos du livre de Marie Garrau, Politiques de la vulnérabilité

L’Etat providence aurait fait son temps. Pour certains, il serait « la source de cette immobilité, de ces rigidités qui empêchent la France de s’adapter à son époque et dont les corps intermédiaires sont la plus pure expression ». Il faudrait urgemment détricoter les institutions qui font obstacle à la mobilité d’individus « libres de choisir leur vie . D’autres, plus ambitieux, souhaitent rendre le social à nouveau « désirable » et confient cette tâche à une « nouvelle génération de moins de 35 ans capable de questionner le modèle et les frontières du social ». Dans Politiques De la vulnérabilité, Marie Garrau contribue en philosophe à cette réflexion.

Par |2019-10-27T19:56:20+01:0025 octobre 2019|Mots-clés : , , , , , , |

Le Mobile Money et l’économie informelle : une chance pour l’Afrique ?

A la suite de la publication en juillet d’un papier de trois économistes de l’AFD, un débat s’est engagé dans Metis sur les évolutions de l’économie et du travail informels, évolutions souhaitables ou décidément malheureuses. Tristan d’Avezac évoque à présent les changements de perspectives qu’apportent le numérique et les nouvelles formes d’échanges monétaires en ligne.

Par |2019-10-25T10:03:50+01:0012 octobre 2019|Mots-clés : , , , , |

Social demain

Denis Maillard et Philippe Campinchi, fondateurs du cabinet de conseil en relations sociales Temps Commun, lancent www.socialdemain.fr, une initiative collective visant à identifier une nouvelle génération de moins de 35 ans capable de questionner le modèle et les frontières du social. Objectif : offrir à ces « young leaders » du social un programme de développement qui rend le social désirable, bouscule les idées, les pratiques actuelles et invente les nouvelles frontières des relations humaines au travail. 

Par |2019-09-30T20:47:48+01:0029 septembre 2019|

Le travail : enjeux mondiaux

Anousheh Karvar, ancienne responsable syndicale CFDT et membre de l’Inspection générale des Affaires sociales, est déléguée du gouvernement français auprès de l’OIT et en charge du suivi des politiques de l’emploi, du travail et de la protection sociale aux G7 et G20. Elle préside, au nom de la France, le Partenariat mondial contre le travail des enfants et le travail forcé (Alliance 8.7). En cette année de centenaire de la création de l’OIT en 1919, elle s’entretient avec Metis autour des principaux enjeux sociaux au plan international.

Travailler à Dubaï : why not ?

Des Émirats du Golfe, on retient les architectures les plus folles, les pétrodollars qui permettent tout, les ouvriers qui meurent d’insolation sur les chantiers des futurs événements sportifs, et que sais-je encore ? La sociologue Amélie Le Renard s’est intéressée aux Français qui y travaillent pour de courtes périodes ou pour plus longtemps, et qui parfois y restent. Ils sont bien plus variés qu’on ne pourrait le croire et vivent dans un curieux mélange de colonialisme revisité, de brouillage des frontières entre le travail et l’intimité, de coupures sociales dures et de tolérance. Son étude mérite un voyage de lecture.

Par |2019-09-24T08:58:52+01:0018 septembre 2019|

Le travail en Afrique : que faire de l’économie informelle ?

L’article de trois chercheuses de l’AFD (repris de The Conversation) mis en ligne par Metis le 23 juillet dernier a suscité des réactions : celle d’André Gauron puis celle d’Emmanuel Couvreur qui travaille avec la CFDT sur les pays d’Afrique «subsaharienne en lien avec la Confédération Syndicale Internationale Afrique. Voici ses analyses.

Par |2019-09-16T21:52:56+01:0016 septembre 2019|Mots-clés : |

La France : une société paradoxale – À propos du livre d’Hervé Le Bras « Se Sentir mal dans une France qui va bien »

La crise des gilets jaunes interpelle les politiques, bien sûr, mais également tous les observateurs dont la fonction est d’ausculter la société pour y déceler les évolutions, les souffrances, les inégalités réelles et celles ressenties… C’est le métier du démographe Hervé Le Bras qui a puisé dans sa bibliothèque des enquêtes et des travaux pour apporter un éclairage original sur les raisons de ce malaise social.

Par |2019-09-18T19:34:50+01:0013 septembre 2019|

La rationalité de l’économie « informal »

Depuis bientôt un demi-siècle, le concept d’économie dite « informelle » questionne l’aide au développement. L’article publié le 29 juillet dans Metis qui recense les mythes qui entourent cette notion montre que le débat n’a guère évolué. André Gauron, économiste, qui a assuré entre 1998 et 2015 des missions d’expertise pour le MAE, l’AFD et diverses agences de développement, réagit et donne des pistes pour penser différemment le développement, et donc l’aide au développement.

Par |2019-10-12T14:10:13+01:002 septembre 2019|Mots-clés : |
Charger les articles suivants