Les syndicats à l’heure de l’industrie 4.0

Quelle stratégie syndicale suivre face à l’introduction des nouvelles technologies numériques dans les activités économiques ? La séance du 16 juin dernier du séminaire international de l’IRES avait pour objectif d’avancer des éléments de réponse à partir de l’exemple allemand. Gerard Bosch, (professeur de socio-économie du travail à l’Université Duisbourg-Essen) y exposait les enseignements qui pouvaient être tirés de l’évaluation de l’approche syndicale expérimentale face à la digitalisation de l’industrie — aussi nommé « Industrie 4.0 » .

Par |2022-07-06T10:20:23+02:004 juillet 2022|

Le casse-tête du travail hybride

Le « travail hybride » devient la nouvelle norme. 8 salariés sur 10 disent vouloir travailler de un à trois jours par semaine depuis leur domicile et 38% seraient prêts à démissionner si on leur imposait un retour total sur site. Ce sont les résultats d’un tout récent sondage Opinion Way cité en introduction du numéro 2 de Repères, nouvelle publication de la Chaire Mines Paristech « Futurs de l’industrie et du travail ». (12 pages)

Par |2021-12-06T10:44:10+01:0028 novembre 2021|

Le Sénat se penche sur les nouveaux modes de travail et de management

« Les nouveaux modes de travail et de management » : c’est le titre de la table ronde organisée par la Délégation aux entreprises du Sénat le 28 janvier 2021. Elle a réuni François Dupuy, sociologue, expert en résidence à l’École des hautes études commerciales du Nord (EDHEC) ; Jean-Emmanuel Ray, professeur à l’École de Droit de Paris I — Sorbonne, spécialiste en droit du travail et Martin Richer, fondateur et dirigeant de Management & RSE, membre du Comité de rédaction de Metis.

Par |2021-04-26T19:26:26+02:0026 avril 2021|

Métamorphose du travail, après le livre, les débats.

À l’issue du 7e Printemps de la prospective, nous nous étions promis de nous retrouver sans que personne n’ait imaginé que la 8e édition se ferait à distance grâce à l’application Zoom, dont nous ignorions même l’existence. La prospective ne prétend pas écrire l’histoire à l’avance et les tendances émergentes qu’elle s’attache à détecter peuvent faire bon ménage avec l’imprévu et les aléas !

Du labeur industriel à l’ouvrage artisanal : quel nouveau régime de travail ?

En quelques années, Laetitia Vitaud, chercheuse et rédactrice en chef du magazine de Welcome to the Jungle dédié aux entreprises, s’est fait un nom dans les réflexions sur le futur du travail : rapports, livres blancs, articles, notes de blog. Ses prises de parole sont multiples et généralement saluées ; c’est dire si son dernier livre, Du Labeur à l’ouvrage, l’artisanat est l’avenir du travail (Calmann Levy), était attendu.

Arrêtez d’acheter sur Amazon !

Le livre de Benoit Berthelot, journaliste au magazine Capital, relate une enquête dans Le Monde selon Amazon. 300 millions de clients, 650 000 salariés, des infrastructures considérables, des immenses entrepôts robotisés, des réseaux logistiques d’une grande puissance, des services informatiques dans le cloud et, si vous vous prêtez au jeu, Alexa dans votre salon, et maintenant la conquête spatiale… Un monde redoutable, et plus qu’inquiétant.

Par |2020-01-27T13:39:45+01:0025 janvier 2020|Mots-clés : , , , , , |

Les tiers lieux : nouveaux outils de coopération

Tiers lieux, foodlab, living lab, fab lab, friche culturelle, café associatif, espace de coworking... autant de dénominations différentes que de géométries variables des acteurs qui les portent. Ces lieux se développent et se positionnent aujourd’hui comme les nouveaux espaces pour s’adapter aux mutations du travail et promouvoir l’entrepreneuriat. Pour Metis, Irène Valdelomar Zurera fait le point et s’entretient avec l’une des responsables du Liberté Living Lab.

Par |2019-12-16T17:35:43+01:0015 décembre 2019|Mots-clés : , , , , , , |

« Le travail entre dans un nouvel âge »

Travail indépendant, salariat, travail pour des plateformes numériques, à domicile, travail dans des tiers-lieux ou pour de tiers employeurs… Ce sont les manières de travailler et les formes d’emploi qui changent en profondeur : Metis continue d’explorer les nouveautés, les problèmes anciens qu’elles font resurgir et les questions nouvelles qu’elles suscitent en s’entretenant avec Denis Pennel, Directeur général de la World Employment Confederation (WEC).

Les plateformes numériques et l’avenir du travail

L’Ubérisation du travail est devenu un lieu commun pour désigner les transformations du travail consécutives au développement des plateformes numériques, mais on peine à en définir l’ampleur et les contours au-delà des VTC ou des livreurs à vélo. Si certaines mobilisations ont mis en avant leurs conditions de travail dégradées, on a du mal à appréhender les formes de régulation dont elles pourraient faire l’objet. D’où le mérite de la journée du 18 octobre dernier, coorganisée par le BIT et l’Institut de recherche interdisciplinaire en sciences sociales (IRISSO) qui participe au programme de recherche « Le capitalisme de plateformes et ses impacts sociaux » (Capla).

Par |2019-11-25T13:53:36+01:0023 novembre 2019|Mots-clés : , , , , , , |
Charger les articles suivants