Sur le terrain : La main de Jeanne

La Main de Jeanne est une entreprise située à Béziers. C’est un des 130 SAAD (Service d’aide et d’accompagnement à domicile) autorisés par le département de l’Hérault. Jean-Marie Bergère s’est entretenu avec Matthieu Charnelet, son gérant. Ingénieur, il a travaillé plusieurs années chez Michelin et pris goût aux organisations responsabilisantes. Il a créé La Main de Jeanne en 2010. Au début il livrait lui-même des repas au domicile des personnes âgées. Aujourd’hui son entreprise compte 265 salariées — 97 % sont des femmes — qui se rendent au domicile de 1 200 « bénéficiaires » en perte d’autonomie. Il nous en dit plus.

Par |2022-01-10T13:39:57+01:0010 janvier 2022|

Qu’est-ce que le travail ?

En lisant le livre de Marie-Anne Dujarier Troubles dans le travail - Sociologie d’une catégorie de pensée, est-ce que j’ai travaillé ? Je le lis pour mon plaisir, pour satisfaire ma curiosité, alors ce n’est pas du travail. Mais pour rédiger un texte (celui-ci) je fais un effort. Cela pourrait être du travail. Je le fais bénévolement, gratuitement, ce n’est donc pas du travail. Mais si j’étais rémunéré…

Par |2021-12-13T15:29:39+01:0012 décembre 2021|

Le cinéma entre concentration et ubérisation

Le journal Le Monde a publié le 30 novembre dernier une tribune signée par 150 « cinéastes de la nouvelle génération », dont Julia Ducournau, Palme d’Or à Cannes. Elle alerte sur le risque « d’ubérisation de la majorité des cinéastes de fiction et de documentaire ». Jean-Marie Bergère fait le point sur une profession en plein bouleversement.

Par |2021-12-13T15:38:45+01:0012 décembre 2021|

Difficultés de recrutement et discordance entre offre et demande d’emploi

On nous répète tous les jours que les entreprises ne trouvent plus de salariés à embaucher. Tout aussi bien dans des startups ou dans l’informatique, sur des métiers très qualifiés que dans les commerces ou la restauration. Le problème est loin d’être nouveau : c’est un révélateur des fonctionnements de la société française de la discordance (« mismatching »), égalitaire en apparence et productrice de rigidités. Paul Santelman, expert en ingénierie des compétences éclaire le sujet.

Par |2021-11-15T18:30:39+01:0015 novembre 2021|

Les épreuves de la vie. Comprendre autrement les français

Les sondages qui se sont trompés sont monnaie courante. Les moyennes et autres médianes statistiques des études quanti ne donnent qu’un pâle et impersonnel reflet de la vie ressentie. Rosanvallon part à la recherche d’autres concepts qui pourraient permettre de mieux comprendre la société d’aujourd’hui.

Par |2021-09-27T11:17:00+02:0027 septembre 2021|

Évaluation de la loi « avenir professionnel » de 2018

Les partenaires sociaux, à l’appel du MEDEF, à l’exception de la CGT, ont entrepris une évaluation « autonome » des dispositions relatives à la formation professionnelle et à l’apprentissage, de la loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » du 5 septembre 2018 qui devait être le « big bang » de la formation. Jean-Marie Luttringer en fait une analyse juridique et conceptuelle.

Par |2021-09-28T10:15:17+02:0024 septembre 2021|

Conjuguer progrès et sobriété

Nous vivons depuis bien longtemps dans une société du travail et de la croissance synonyme de progrès. Beaucoup remettent en cause son évidence. La crise sanitaire y contribue à sa manière. Au-delà des comportements individuels, la sobriété collective est-elle à l’ordre du jour ? À partir de ses lectures, Jean-Marie Bergère dessine des chemins.

Par |2021-06-07T10:51:27+02:004 juin 2021|

Foncia : « Les belles personnes » ou la reconnaissance étendue

Le Groupe Foncia a annoncé dans un récent Communiqué de presse avoir créé un Blog « Les Belles personnes » ouvert à ceux de ses salariés, « collaborateurs de l’ombre », pour s’exprimer sur leur métier, leur travail quotidien, le détail de leurs activités, et in fine l’image de leur métier.

Par |2021-05-23T20:49:46+02:0023 mai 2021|
Charger les articles suivants