Comment en finir avec la bureaucratie syndicale ?

Démocratie syndicale et participation active des militants sont les deux faces d'une même médaille, qu'il s'agisse d'organisations syndicales nationales ou internationales. Historiquement, les syndicats ont presque toujours été créés et dirigés par des travailleurs qui consacraient leur temps libre à la cause syndicale. Au fil du temps,les syndicats ont développé des structures administratives et techniques, dirigées par des syndicalistes permanents. Cela ne peut plus durer selon Vasco Pedrina, secrétaire national de la fédération syndicale suisse Unia.

Par |2018-12-17T10:15:13+02:0014 octobre 2012|Mots-clés : , , , , , , , |

Un challenger syndical sur le ring de la mondialisation

Le 1er novembre 2006, les représentants de 360 syndicats issus de 150 pays se réunissaient à Vienne pour fonder la confédération internationale syndicale (CSI). Cet acte fondateur d’une nouvelle internationale syndicale étant posé, les suites restent à écrire.

Le syndicalisme mondial face à la mondialisation

Il fallait bien qu’un jour ou l’autre, les syndicalistes réalisent qu’ils faisaient partie de la planète et que la mondialisation était un pléonasme. Après un long moment consacré à s’opposer à l’évidence , il fallut bien réaliser que le mal n’était pas qu’elle fût, mais que le fond du problème était la manière dont on la menait.

Vienne : la globalisation est-elle soluble dans le syndicalisme ?

« Actuellement, la tâche la plus urgente pour le mouvement syndical consiste à construire une réponse convaincante et effective à la mondialisation ». Cet objectif, devrait trouver un début de concrétisation à Vienne.