Jeunes et vieux : derrière la colère, les métamorphoses du travail 

L'histoire se répéterait-elle ? A chaque fois que la France connaît un mouvement social majeur - comme c'est le cas depuis plusieurs semaines avec le projet de réforme de retraites - deux explications sont avancées : d'une part, le pays serait à la fois très conservateur et cela d'autant plus qu'il vieillit ; de l'autre la réforme souffrirait d'un déficit de pédagogie. C'est un peu court... Car voilà une réforme qui partait plutôt bien ! Des esprits préparés depuis longtemps, des étapes franchies sous les précédents gouvernements de droite comme de gauche. Sauf qu'entre temps la crise a déroulé son cortège d'effets en tous genres

« Les retraites sont un prétexte à la formulation de la colère »

La colère face aux affaires, l'incertitude face à la crise et l'autisme du gouvernement sont les moteurs de la contestation. Henri Vacquin, à l'origine du site Metis, donne une longue interview à David Servenay de Rue89, sur le fait que les ressorts du mouvement social dépassent de très loin la question des retraites

Par |2018-12-17T10:13:57+02:0021 octobre 2010|Mots-clés : , , , , , , , |