La vraie disruption : l’économie sociale et solidaire

Tandis que devrait s'engager un débat sur le « statut » de l'entreprise, ses buts et la place de ses collaborateurs (Loi Le Maire, Rapport Jean-Dominique Senard et Nicole Notat), il est bon de s'attarder sur les réalités d'aujourd'hui.

Quand innovation rime avec stock-options et participation

L'innovation semble une des voies pour relancer la croissance et pour se dépêtrer du carcan des dettes et des tentations protectionnistes. Les appels au renouvellement du tissu des entreprises se multiplient. Les start-ups qui reposent sur l'économie de la connaissance et la coopération inventive de « travailleurs du savoir » appellent une combinaison particulière du capital et du travail. Pierre Maréchal en avait analysé les ressorts pour Metis dans un article de 2012, repris ici.

Les métropoles françaises et leurs startups

David Cousquer a créé en 2007 Trendeo, une société de veille économique, puis en 2009 l'Observatoire des emplois et des investissements. C'est une base de données accessible par abonnements qui recense en temps réel l'information sur les investissements et les emplois qui leur sont liés. A partir de ses données sur les startups, il met en évidence le lien entre dynamique des entreprises et écosystèmes locaux

Grèce : ils rentrent pour créer leur entreprise

Il y a les entrepreneurs par défaut ou par nécessité, faute d'opportunités d'embauche. Et il y a les entrepreneurs par goût et passion. Au point d'avoir le courage de quitter leur poste à responsabilités à l'étranger pour rentrer en Grèce et créer leur propre affaire. Ceux-ci se posent cette question : qu'ai-je envie de faire de ma vie ? Merci à Place Publique de nous avoir permis de reproduire son reportage

Par |2018-12-17T10:15:57+02:006 novembre 2013|Mots-clés : , , , |