Travail et société2019-05-03T11:50:14+02:00

TRAVAIL ET SOCIÉTÉ

Insertion professionnelle des réfugiés : Kodiko

L’association Kodiko facilite l’insertion professionnelle des personnes réfugiées à travers un programme de mise en relation avec des salariés en entreprise et d’accompagnement collectif. Dans le cadre d’une session, chaque binôme « réfugié-salarié » se retrouve au moins 2 fois par mois pendant 5 mois pour des rendez-vous d’une durée d’une heure et demie à deux heures. Pour en savoir plus, Jean-Raymond Masson a interrogé Lucie Mély et Cécile Pierrat, respectivement responsable de la communication et présidente de Kodiko.

Par |12 mars 2022|Catégories : Interviews, Travail et société|

Façonnons une éthique du care

Après 25 ans en entreprise, Valérie Charrière-Villien a eu envie de partager son expérience au croisement de la communication et du management. En 2018 elle crée son blog « La cité du travail libéré », ainsi nommé en référence aux travaux de Pierre-Yves Gomez, lyonnais comme elle. Aujourd’hui celle qui se définit comme une facilitatrice en communication humaine publie un « Manifeste pour créer un monde qui nous relie ». Metis lui a proposé d’en reprendre la partie intitulée « Façonnons une éthique du care ».

Par |25 février 2022|Catégories : Analyses, Le Care, Travail et société|

L’éthique du care, un projet démocratique

En juin 2018, Jean-Marie Bergère a assisté à un échange entre Fabienne Brugère, philosophe, et Sandro De Gasparo, ergonome, lors d’une conférence-débat intitulée : « L’éthique du care, des inégalités de genre à la relation de service ». Fabienne Brugière était revenue sur l’origine de ce concept aux États-Unis et en France, et sur ses liens avec le féminisme et la politique. Jean-Marie Bergère revient pour Metis sur les points essentiels de sa présentation.

Par |20 janvier 2022|Catégories : Analyses, Le Care, Travail et société|

Sur le terrain : La main de Jeanne

La Main de Jeanne est une entreprise située à Béziers. C’est un des 130 SAAD (Service d’aide et d’accompagnement à domicile) autorisés par le département de l’Hérault. Jean-Marie Bergère s’est entretenu avec Matthieu Charnelet, son gérant. Ingénieur, il a travaillé plusieurs années chez Michelin et pris goût aux organisations responsabilisantes. Il a créé La Main de Jeanne en 2010. Au début il livrait lui-même des repas au domicile des personnes âgées. Aujourd’hui son entreprise compte 265 salariées — 97 % sont des femmes — qui se rendent au domicile de 1 200 « bénéficiaires » en perte d’autonomie. Il nous en dit plus.

Par |10 janvier 2022|Catégories : Interviews, Le Care, Travail et société|

Qu’est-ce que le travail ?

En lisant le livre de Marie-Anne Dujarier Troubles dans le travail - Sociologie d’une catégorie de pensée, est-ce que j’ai travaillé ? Je le lis pour mon plaisir, pour satisfaire ma curiosité, alors ce n’est pas du travail. Mais pour rédiger un texte (celui-ci) je fais un effort. Cela pourrait être du travail. Je le fais bénévolement, gratuitement, ce n’est donc pas du travail. Mais si j’étais rémunéré…

Par |12 décembre 2021|Catégories : Bibliothèque, Travail et société|