Le débat : ça s’organise !2019-05-06T11:50:56+01:00

Dossier : Le débat ça s’organise !

Alors que se déroule un peu partout en France le fameux et inédit « Grand débat national », Metis en profite pour croiser les approches de concertation/consultation/participation dans l’espace public et les approches de dialogue collaboratif et discussion sur le travail dans les entreprises.

Les conférences citoyennes régionales : une expérience unique

« Chacun vit une aventure à la fois personnelle et collective particulière, alternant curiosité, timidité, inquiétude, appétence à se faire entendre, à comprendre et à débattre avec d’autres malgré des différences ». Sophie Guillain est directrice générale de Res publica, l’une des sociétés en charge du Grand débat national. Elle a participé à la conception et à l’animation des 21 « Conférences citoyennes régionales » qui ont réuni des personnes tirées au sort pour un vrai débat d’une journée et demie. Elle a également participé à la restitution collective des résultats des différentes modalités du Grand débat.

Le grand débat national : des demandes contradictoires sur un arrière-fond populiste et moralisateur

Le Grand Débat, dans ses différentes modalités, fournit une grande quantité de données pour des études, recherches et réflexions. C’est une expérience unique à l’échelle d’un pays. Luc Rouban, directeur de recherches à Sciences Po s’est risqué, lors d’un premier travail, à une exploitation de ces données. Les résultats ne sont pas ceux que l’on croit.

Gilets jaunes, démocratie participative et émotions

Pourquoi parler de Loïc Blondiaux, professeur de sciences politiques à Paris I-Panthéon-Sorbonne, ici et maintenant, lui qui fut d'abord un éminent spécialiste des sondages ? Lire sa bibliographie c'est apprécier sa pertinence en ces temps de Gilets jaunes, si troublants dans leur surgissement, dans leurs expressions, dans leurs revendications multiples et - forcément - contradictoires. Loïc Blondiaux est devenu un passionné de la réflexion sur la démocratie participative. Depuis 1999, ce ne sont pas moins de neuf publications qu'il a consacrées à ce sujet, appréhendé sous différents angles et toujours avec une connaissance érudite des débats français qui nous traversent et des débats internationaux qui enrichissent et relativisent notre pensée hexagonale.

L’intelligence collective : à quand le Grand débat dans l’entreprise ?

Les processus de concertation et de débat collectif se sont développés d'une part dans le public (État, grands projets d'équipement, collectivités territoriales) et d'autre part dans le privé en s'ignorant superbement. Alors que le gouvernement a lancé le Grand débat national, la question de la parole mérite d'être également posée dans l'entreprise. Or, malgré la soif d'implication de la part des salariés, malgré les bénéfices bien connus de la démarche, l'intelligence collective peine à se développer dans les entreprises françaises. Il faut donc s'interroger sur le pourquoi de cette situation, sur les facteurs clés de succès à réunir et sur les outils à mobiliser.

Le grand débat sur l’entreprise a déjà eu lieu… en 1975

Le grand débat national est une opportunité démocratique inédite. Mais en privilégiant un lien direct entre le peuple et le gouvernement, il met à l'écart les corps intermédiaires : syndicats de salariés et patronaux, dont le point de rencontre est l'entreprise.