Quiet moving ?

Les changements d’emploi, d’entreprise, de métiers, de régions sont nombreux en ce moment. On en fait souvent des success-stories. À voir. Pendant ce temps-là les règles des assurances chômage et les pratiques des services publics de l’emploi changent, un peu partout en Europe. Les trajectoires opposées de la France et de l’Allemagne sont ainsi révélatrices.

Par |2022-12-05T20:17:24+01:003 décembre 2022|

L’entreprise : une affaire de société

En 1990, Renaud Sainsaulieu publiait L’entreprise, une affaire de société. Dans l’introduction de ce livre collectif, il écrivait : « l’entreprise est en passe de prendre rang parmi les grandes institutions de notre époque, après l’Église, l’armée, la justice, l’école, la commune, l’Université. Ce qui se vit en entreprise est trop chargé de conséquences économiques, sociales et culturelles pour n’y voir qu’un pur appareil de production ». L’entreprise a une responsabilité particulière, celle d’inventer « des rapports humains fondés sur plus de reconnaissance, de reliance et de réflexivité ». Il parle d’un défi, celui de les faire évoluer « vers une légitimité sociale d’institution intermédiaire comme organisme fondateur de vie collective dans les sociétés contemporaines ».

Par |2022-11-07T09:43:53+01:004 novembre 2022|

Hausse ou perte de pouvoir d’achat ?

Météo France nous a habitués à distinguer deux températures, celle mesurée par un thermomètre « placé à 1,5 m du sol dans un abri ajouré » et la température ressentie. Rien de neuf du côté des instruments, ils sont les mêmes depuis l’invention du thermomètre et du baromètre au 17e siècle, mais ils ne permettent pas à eux seuls de comprendre ce que nous ressentons en mettant le nez dehors. Qu’on la mesure en degrés Celsius ou en Fahrenheit, la température devient une information beaucoup plus utile lorsqu’elle est intégrée dans l’ensemble des conditions atmosphériques, le vent, la pluie, l’ensoleillement. Et encore, ça ne suffit pas. Météo France nous avertit qu’un autre facteur, subjectif cette fois, intervient : « la perception physiologique de la température varie d’un individu à l’autre ».

Par |2022-05-23T16:12:20+02:0022 mai 2022|

Élections : piège à insatisfaction

On a beaucoup dit que la campagne pour les élections présidentielles en France avait été nulle : c’est faux. Qu’il y avait une grosse « fatigue démocratique ». Ce n’est pas tout à fait juste. Une grosse fatigue oui : deux ans de crise sanitaire, de mesures restrictives, de craintes et d’angoisses, et puis maintenant l’horreur quotidienne de la guerre et de lendemains menaçants. L’Europe endormie dans la paix perpétuelle de Kant l’avait cru oubliée.

Par |2022-04-25T19:21:59+02:0025 avril 2022|

Seuls les elfes demeurent invisibles

Je ne sais pas vous, mais moi je rencontre plus souvent une hôtesse d’accueil, un vigile, un livreur de repas ou celui qui balaie le trottoir près de chez moi, que des créateurs de startups ou des patrons du CAC 40. À l’hôtel lorsque j’y vais je croise des femmes de ménage affairées et fréquemment le gardien de nuit, mais rarement le directeur. Celles et ceux que l’on voit seraient les invisibles et les autres non. Cherchez l’erreur.

Par |2022-03-24T20:01:18+01:0024 mars 2022|

2022 : année quantique ?

En ce début d’année, on a pu parler d’un « moment européen ». Sans lyrisme excessif on peut juste constater l’importance de quelques sujets sur l’agenda européen marqué par la Présidence française (PFUE pour les initiés), assurée ou non par la continuité à l’Élysée.

Par |2022-01-10T13:43:55+01:0010 janvier 2022|
Charger les articles suivants