Entretiens2022-02-25T14:43:18+01:00

ENTRETIENS

Reconnaître la valeur des activités de propreté

L’adaptation au cinéma du livre Le Quai de Ouistreham par Emmanuel Carrère a brièvement remis les travailleurs de la propreté au-devant de la scène, tout en nous rappelant le manque de reconnaissance dont ils font l’objet. La sortie de l’invisibilité se joue néanmoins sur un temps plus long, celui des acteurs, et pourquoi pas, celui de la recherche. Félix Traoré s’est entretenu avec Pierre-Yves Le Dilosquer, docteur en sciences économiques, chef de projet R&D au sein du Pôle Études du Monde de la Propreté, et auteur d’une thèse intitulée « Travail et valeur servicielle dans les modèles économiques des entreprises de propreté » (2021).

Par |11 mars 2022|Catégories : Interviews, métiers du quotidien, Vie au travail|

« Il faut investir massivement dans les métiers du grand âge » – Entretien avec Myriam El Khomri

Il y a bientôt trois ans, Agnès Buzyn, alors ministre des Solidarités et de la Santé, chargeait Myriam El Khomri d’établir un « plan de mobilisation nationale en faveur de l’attractivité des métiers du grand âge ». Remis en octobre 2019, il s’inscrivait dans la perspective d’une « réforme historique » de la prise en charge des personnes âgées, avec pour première étape la mise en place d’une cinquième branche de la sécurité sociale. La crise sanitaire est venue imposer d’autres priorités ; les recommandations de la ministre du Travail de François Hollande n’ont pour autant rien perdu de leur actualité, c’est ce qui conduit Metis à y revenir avec elle.

Par |25 février 2022|Catégories : Interviews, Le Care|

Sur le terrain : La main de Jeanne

La Main de Jeanne est une entreprise située à Béziers. C’est un des 130 SAAD (Service d’aide et d’accompagnement à domicile) autorisés par le département de l’Hérault. Jean-Marie Bergère s’est entretenu avec Matthieu Charnelet, son gérant. Ingénieur, il a travaillé plusieurs années chez Michelin et pris goût aux organisations responsabilisantes. Il a créé La Main de Jeanne en 2010. Au début il livrait lui-même des repas au domicile des personnes âgées. Aujourd’hui son entreprise compte 265 salariées — 97 % sont des femmes — qui se rendent au domicile de 1 200 « bénéficiaires » en perte d’autonomie. Il nous en dit plus.

Par |10 janvier 2022|Catégories : Interviews, Le Care, Travail et société|

Revenu universel ou droit à l’emploi ?

Un an après le vote de la loi prolongeant et étendant l’expérimentation Territoires zéro chômeur de longue durée (TZCLD) et alors que de nouveaux territoires sont habilités, Michel Weill a rencontré Christiane Demontès et Bertrand Foucher, deux acteurs clés de la Métropole Lyonnaise. Il fait le point sur les réalisations et les projets.

Par |12 décembre 2021|Catégories : Formes d'emploi, Interviews|

La loi Delors a cinquante ans

Au cœur de cette loi (trois ans après 1968) : l’idée de deuxième chance, de parcours professionnel, en somme d’ascenseur social. Mais aussi de montée en qualification en accompagnement de la modernisation du pays. L’agence AEF a publié trois entretiens et sur les nombreux remaniements qui ont émaillé ces 50 ans. Metis reprend (avec l’autorisation de l’AEF) l’échange entre Christophe Marty et Danielle Kaisergruber, consacré aux politiques publiques.

Adapter la main-d’œuvre ou former les citoyens ?

50 ans, c’est par excellence l’âge du bilan. Qu’en est-il du système de formation professionnelle continue (FPC) issu de la loi fondatrice de 1971, dite « loi Delors » ? A-t-il répondu aux ambitions de ses pères fondateurs ? S’en est-il éloigné au fil des réformes récurrentes dont il a fait l’objet ? Et pour quels résultats ? Croisant les deux regards de l’expert et du syndicaliste, Didier Gélot et Djamal Teskouk dressent dans le livre qu’ils publient un constat sévère, entre échec et trahison. Mais pas désespéré : pour eux, il est toujours possible de repenser un système de formation au service de l’intérêt commun.