Santé au travail : que change le nouvel accord ?

Fin 2020, les partenaires sociaux ont conclu coup sur coup deux accords nationaux interprofessionnels (ANI) : l’un sur le télétravail (le 26 novembre), l’autre sur la santé au travail (le 9 décembre). Si le premier a été largement commenté, l’accord santé au travail a été accueilli comme un texte technique, sans grands enjeux. Il semble pourtant porteur d’un certain nombre d’innovations. Metis y revient avec Arnaud Mias, professeur de sociologie à l’université Paris-Dauphine, spécialiste de la négociation collective et de la santé au travail.

Vent fort dans les branches

Le vent souffle et les branches professionnelles s’agitent, non seulement parce que le législateur a modifié au fil du temps leur importance au regard des prérogatives des entreprises qui ont davantage la main, mais surtout parce que les restructurations en cours constituent un changement profond dans le paysage des relations sociales. Philippe Denimal, sociologue du travail-consultant, décrit le chantier mené avec fermeté et « tact » par le ministère du Travail.

Comment les entreprises utilisent la négociation sociale face à la crise ?

Par rapport à 2009, année où la crise financière internationale s’est traduite dans notre économie, la boîte à outils de la négociation sociale s’est considérablement diversifiée par la création de nouveaux dispositifs juridiques et économiques. Panorama des leviers mobilisables et des conditions de succès par Christian Pellet, directeur du Cabinet Sextant.

Par |2020-12-14T19:15:11+01:0014 décembre 2020|

À la recherche de l’Europe Sociale

À propos du livre de Philippe Pochet A La recherche de l’Europe sociale. Quels ont été les étapes, les progrès et les reculs en la matière ? À l’heure où est rédigée cette chronique, un accord a été (laborieusement) conclu lors du sommet européen consacré au plan de relance consécutif à la crise de la Covid 19. Une nouvelle histoire peut-elle s’écrire ?

Lecture pour « le jour d’après » : Urgences, hôpital en danger

Dans Urgences – Hôpital en danger (Albin Michel), Hugo Huon et le collectif Inter Urgences (dont il est le président) décrivent les conditions réelles du travail du personnel hospitalier en grève depuis près d’un an. Alors que le Prédisent de la République promet un plan massif d’investissement et de revalorisation des carrières à l’hôpital à l’issue de l’épidémie de Covid-19, ce chantier devra tenir compte de cette bouffée de réalité.

Par |2020-04-06T21:08:42+02:006 avril 2020|Mots-clés : , , , , , , , |

IA, IOT, Big Data, digital… une opportunité pour le dialogue social européen en entreprise ?

Le numérique et l’intelligence artificielle se moquent des frontières. Les nouveaux algorithmes et le traitement des big data transforment le travail, modifient les contours des emplois, autorisent de nouvelles formes de travail indépendant. Christophe Teissier tire pour Metis les enseignements de différents programmes européens et du projet EWC 4.0.

Par |2020-02-24T12:30:31+01:0024 février 2020|Mots-clés : , , , , |

Dialogue social en Chine, où en est-on ?

Roger Lecourt, spécialiste canadien des relations professionnelles ayant exercé pour le compte du BIT dans de nombreux pays, s’entretient avec Metis au sujet d’une mission de coopération Chine-Canada visant à monter et expérimenter une formation destinée à des médiateurs-arbitres chinois.

Les syndicats, un corps intermédiaire pas comme les autres ?

Le livre Sociologie politique du syndicalisme (Baptiste Giraud, Karel Yon, Sophie Béroud) propose un regard neuf sur le syndicalisme français. Qu’est-ce qu’un syndicat : un groupe de représentation d’intérêts comme un autre, un corps intermédiaire, une sorte de parti politique ? Trois questions structurent le livre : le fonctionnement du champ syndical, les modalités d’organisation de l’action syndicale et ses formes de l’action.

Par |2019-06-10T20:02:16+02:0010 juin 2019|Mots-clés : , , |
Charger les articles suivants