Le coworking, une philosophie et des défis

Le coworking n'est pas une mode bobo parisienne mais une innovation en matière de conception du travail et une nouvelle façon d'aborder les questions d'aménagement du territoire. Lucie Verchère est chargée de mission Temps et services innovants au sein de la Direction de la Prospective et du Dialogue public du Grand Lyon. Elle nous présente le réseau « Coworking Grand Lyon », qui depuis 2014 regroupe, anime et coordonne des espaces de coworking de la Métropole.

Britanniques et bénévolat : ce que les chiffres ne disent pas

Bien que l'an passé le Royaume-Uni ait été élu « pays le plus généreux d'Europe », de nouvelles données de l'Office for National Statistics (ONS) ont montré qu'entre 2012 et 2015 le volontariat a décliné de 7 %, entraînant sur les trois ans une perte d'au moins 1 milliard de Livres. La dernière décennie a aussi vu diminuer de 15,4 % le nombre total d'heures y étant dédiées, passant de 2,28 à 1,93 milliard.Mais ces chiffres ne présentent pas pour autant une image exhaustive de la réalité : toujours selon l'ONS, de plus en plus de jeunes deviennent bénévoles et, malgré la baisse du nombre d'heures y étant consacrées, de plus en plus de personnes s'engagent

Arduino : tout le monde peut construire une imprimante 3D 

Depuis quelques années apparaissent partout en France les bizarres "Fab Labs". D'abord, c'est quoi un Fab Lab ? Dans l'hexagone, ce terme tend à désigner de façon abusive tout atelier de fabrication numérique. En fait, l'appellation Fab Lab est en quelque sorte protégée, avec sa propre charte, ses équipements précis... Reste que ces ateliers ouverts au public deviennent peu à peu monnaie courante partout dans le monde, et sont l'incarnation d'une tendance de l'économie collaborative qu'on appelle le mouvement des makers. En quelques mots, l'idée est que tout particulier peut créer ou modifier ses propres objets pour mieux répondre à ses besoins et envies. Metis s'est entretenu avec Massimo Banzi, co-fondateur de la start-up Arduino, qui fabrique des cartes électroniques permettant presque à n'importe qui de programmer ses appareils domestiques et bien plus.

Les communautés de travail selon Emmaüs

Au cœur de l'Economie sociale et solidaire, il existe des « mondes du travail » aux conditions particulières. Parmi ces entreprises, Emmaüs, mouvement fondé en France, en 1949 par l'Abbé Pierre a renouvelé les règles et les conditions de travail. Joël Ambroisine, docteur en économie de l'université Paris III en analyse les spécificités au travers de la triple expérience du mouvement en France, en Espagne et au Royaume Uni

Par |2018-12-17T10:15:49+02:0031 août 2013|Mots-clés : , , , , |