See what works !

C'est le nom d'un programme de réformes et surtout d'expérimentations aux Pays Bas. Regardons ce qui marche, expérimentons, évaluons. Puis supprimons ce qui ne marche pas, développons et renforçons ce qui fonctionne. Cela semble du bon sens...

Révolution ?

Ce qui se passe en France depuis l'élection d'Emmanuel Macron n'est pas ordinaire. Il n'est pas anodin qu'à ce jour face aux sirènes des « exit » et autres trumpismes, face aux tentations autoritaires qui parcourent l'Europe centrale, notre pays ait donné sa chance à une aventure différente. Car, au-delà d'un pari gagné par un homme audacieux et qui a bénéficié d'un incroyable concours de circonstances, au-delà d'une combinaison droite et gauche - avec un avantage plutôt net à la droite -, au-delà d'un changement de génération, celle-ci recèle un formidable potentiel: celui de faire de la politique autrement, en France et en Europe.

Revenu universel : pour éclairer le débat Metis publie son dossier sous forme de brochure

Le revenu universel, en plein dans l'actualité et le débat politique, reste pour beaucoup une sorte d'OVNI - arrivé d'une planète de gauche ou du plus pur libéralisme - chacun a son petit avis. La rédaction de Metis s'y est intéressée dès l'été 2016 en publiant en ligne dans l'un de ses fameux dossiers une série d'articles ayant pour visée de décortiquer le phénomène, dans ses idées et expérimentations, en France et dans le monde. Aujourd'hui le dossier, pour rester, a pris forme : une brochure papier, un objet

Par |2018-12-17T10:17:57+02:006 février 2017|Mots-clés : , , , , , , |

Le revenu universel : une solution à la crise des Etats Providences ?

L'idée de revenu universel prend sens en particulier par rapport aux nombreuses « aides sociales » qui ont été mises en place dans de nombreux pays. Yannick Vanderborght est professeur de science politique à l'Université Saint-Louis-Bruxelles, rattaché au Centre de recherche en science politique. Il est également membre de la Chaire Hoover de l'Université catholique de Louvain et travaille, en outre sur les questions de revenu de base inconditionnel notamment au Japon. Eva Quéméré s'entretient avec lui :