Quel impact des ordonnances Macron sur la perception de l’utilité du dialogue social pour les entreprises  ?

Les ordonnances « Travail » promulguées rapidement après la mise en place du gouvernement actuel ouvrent des possibilités de dialogue social au niveau de chaque entreprise avec les accords dits de performance collective qui peuvent déroger à de nombreuses règles. La fusion de plusieurs instances de représentation du personnel sous forme de Conseils Sociaux et Economiques est aussi un grand changement. Comment les entreprises s’approprient-elles ces formes de dialogue social ? Christian Pellet, Président de Sextant Expertise, cabinet d’expertise et de conseil auprès des représentants du personnel, fait le point pour Metis.

Par |2019-11-03T19:59:26+01:003 novembre 2019|Mots-clés : , , , , |

La CFDT : le syndicalisme aujourd’hui

Marylise Léon, secrétaire générale adjointe de la CFDT depuis le Congrès qui s'est tenu à Rennes début juin de cette année, a reçu Metis pour un entretien dense et amical. Jean-Marie Bergère a recueilli ses propos en juillet et nous les reprenons en introduction d'une rentrée 2018 qui est aussi, et fortement, sociale.

Ordonnances Travail : la fusion des IRP est une réforme progressiste

J'ai conscience du caractère provocateur du titre de cet article, alors que beaucoup envisagent le pire à la suite de la publication des ordonnances Travail, concernant la fusion des instances (DP, CHSCT et CE). Je crois au contraire que cette fusion au sein d'une instance unique, le « comité social et économique » (CSE) constitue une réforme progressiste, une nouvelle solution mutuellement gagnante pour les salariés, pour leurs représentants et pour les entreprises.

Par |2019-04-30T13:50:27+02:0011 novembre 2017|Mots-clés : , , , , , , , , , , |

Pour une codétermination à la française

Comment donner davantage de poids à la parole des salariés dans nos entreprises et nos administrations ? Cette question n'est traitée qu'à la marge par les cinq ordonnances Travail qui occupent l'actualité du moment. Pourtant, il faut répondre à la réelle soif d'implication des salariés tout en veillant à ce que notre dialogue social produise davantage de progrès tangibles. Voici cinq pistes de réflexion pour déboucher, peut-être, sur la construction d'une codétermination à la française.

Propriété et pouvoir dans les entreprises

Nombreux sont ceux qui regrettent que les ordonnances de réforme du Code du travail ne contiennent pas de progrès en termes de co-décision ou co-gouvernance dans les entreprises. Laurent Berger en tout premier lieu puisque c'était, avec le principe du mandatement syndical dans les TPE, une proposition de la CFDT. Mais aussi Thomas Piketty, ou Pierre Ferraci (Le Monde 10-11 septembre pour le premier, et 16 septembre pour le second)...

Corporate

Corporate prête aux malentendus. On annonce un film sur le management et il nous raconte l'histoire d'une conversion. Emilie Tesson-Hansen, adepte d'un culte barbare où seuls échappent à la damnation ceux qui conquièrent le pouvoir et l'exercent sans états d'âme, est mise à l'épreuve et va progressivement trouver le salut dans la quête de justice. On pense y trouver une critique du travail en entreprise, travail des managers et travail des managés. Le film se révèle être un panégyrique de celui de Marie Borrel, inspectrice du travail et femme résolue

Seuils sociaux : pour une solution mutuellement gagnante

La première réunion de négociation sur « la qualité et l'efficacité du dialogue social » est convoquée pour ce jeudi 9 octobre. Avant même de s'ouvrir, cette négociation s'est cristallisée autour de la question des seuils sociaux, un « marronnier du dialogue social à la française », qui ne facilite pas la sérénité des débats. Chacun campe sur ses positions, réaffirme des convictions tranchées et la notion de compromis s'éloigne, au risque de voir le gouvernement reprendre la main comme il en a clairement averti les partenaires sociaux.

Les experts CHSCT sont-ils utiles ?

Le CHSCT est une instance dont les responsabilités, les attributions et le champ de compétence se sont beaucoup élargis ces dernières années. Et en même temps, cette instance révèle une grande fragilité. Entre cette puissance et cette fragilité, vient se loger l'expertise. Quel rôle jouent donc ces experts des CHSCT ? Sont-ils un mal nécessaire ? Sont-ils utiles ?

Par |2018-12-17T10:15:52+01:0019 septembre 2013|Mots-clés : , , , , , , |

L’expertise à la française : histoire d’un développement exceptionnel

Auteure d'une thèse sur le syndicalisme et l'expertise, chercheuse au CERAPS-Université de Lille 2, Paula Cristofalo, revient dans un entretien exclusif pour Metis, sur les caractéristiques de l'expertise à la française, ses développements historiques, la diversité de positions syndicales

Charger les articles suivants