N’est pas digital friendly qui veut

Alors qu'il n'y a pas une semaine sans un nouveau rapport, une nouvelle étude traitant de l'impact des nouvelles technologies sur les métiers et les compétences nécessaires pour y faire face, la littéracie digitale (digital litteracy) ressort parmi les compétences dont les actifs doivent disposer au premier rang pour qu'ils puissent s'insérer, travailler et gérer leurs transitions professionnelles.

Ordonnances Travail : la fusion des IRP est une réforme progressiste

J'ai conscience du caractère provocateur du titre de cet article, alors que beaucoup envisagent le pire à la suite de la publication des ordonnances Travail, concernant la fusion des instances (DP, CHSCT et CE). Je crois au contraire que cette fusion au sein d'une instance unique, le « comité social et économique » (CSE) constitue une réforme progressiste, une nouvelle solution mutuellement gagnante pour les salariés, pour leurs représentants et pour les entreprises.

Par |2019-04-30T13:50:27+01:0011 novembre 2017|Mots-clés : , , , , , , , , , , |

L’énergie : un défi pour le digital

Technologies digitales, Internet des objets, et traitement des data vont bouleverser le monde de la production, de la distribution et de la consommation d'énergie. Il n'est pas sûr, cependant, que cela contribue à donner un rôle plus important au consommateur. Mireille Battut dessine ce futur proche et lointain :

Architecture : de l’usine tayloriste au bureau connecté

Le monde du travail est un environnement complexe et mystérieux. Pour Jeremy Myerson, le meilleur moyen d'en percer les secrets est d'analyser la façon dont se conçoit un lieu de travail. Le type d'espace offert aux salariés, les meubles qui le décorent... tous ces éléments peuvent être utilisés pour mieux comprendre les dynamiques au sein de l'entreprise. En tant que directeur du Helen Hamlyn Center for Design au Royal College of Art, le professeur Myerson a partagé avec Metis ses impressions sur l'évolution du lieu de travail dans la culture occidentale.