Jobs Act italien, a-t-on crié victoire trop tôt ?

A la suite d'une manœuvre politique réussie, Matteo Renzi, alors secrétaire du parti démocrate, est choisi en février 2014, par le président de la République Giorgio Napolitano pour succéder à Enrico Letta au poste de Président du conseil des ministres, et devient ainsi le plus jeune « Premier ministre » de l'histoire du pays. Un an plus tard, en mars 2015, la « vague réformiste » déferle sur l'Italie avec, entre autres remous, le Jobs Act. C'est sur cette libéralisation du marché du travail italien que nous revenons aujourd'hui.

Espagne : de la droite sociale à la droite néolibérale

Jose Maria Miranda Boto est professeur de droit du travail à l'université de St Jacques de Compostelle. Il raconte pour Metis la manière dont la droite espagnole a approché les questions du travail depuis le 19e siècle. Un itinéraire plein de retournements

Royaume Uni : nouvelle flexibilisation de la loi sur les licenciements collectifs

Le 6 avril dernier, le gouvernement britannique a promulgué une loi modifiant la durée et la couverture de la période de consultation obligatoire en cas de licenciements collectifs. La réforme prétend fournir aux employeurs une plus grande certitude et une meilleure flexibilité pour mettre en oeuvre les étapes nécessaires à la restructuration et en même temps s'assurer que les employés sont engagés dans les décisions concernant leur futur

Par |2018-12-17T10:15:38+02:0010 mai 2013|Mots-clés : , , , |

Droit social en Europe : plus d’inégalités, moins de légitimité ?

Réforme des retraites, réformes de la fonction publique, réformes des marchés du travail, décentralisation de la négociation collective : les orientations du droit du travail et de la protection sociale en Europe constituent depuis une dizaine d'années déjà une question très controversée

Par |2018-12-17T10:14:48+02:0020 février 2012|Mots-clés : , , , , |