L’accord de compétitivité Renault, un accord positif pour l’emploi

Peu d'accords de « compétitivité » ont été signés en France, après la possibilité qui en a été ouverte par l'accord des partenaires sociaux (ANI du 11 janvier 2013), reprise dans la loi sur la sécurisation de l'emploi du 14 juin 2013. Les constructeurs automobiles eux s'en sont servis, comme PSA et Renault dès 2013, alors qu'ils étaient dans une situation économique difficile, tout particulièrement pour leurs usines françaises. Trois ans plus tard et en bien meilleure situation, on vient de le vérifier avec le rachat d'Opel par PSA, les deux groupes ont négocié à nouveau et signé chacune un nouvel accord, PSA en juillet 2016, Renault le 13 janvier 2017. Cet accord Renault est largement majoritaire, signé par la CGC (32 % aux dernières élections), la CFDT (20,4 %) et FO (12,8 %).

Les startups digitales offrent des solutions RH en externe… et en interne !

Boris Sirbey. Co-fondateur de MyJobCompany, du Lab RH et de CollectivZ a partagé son expérience à l'ASTREES LAB « Gazelles » consacré aux relations sociales dans les startups

De la rue à l’ONU : « Mes raisons d’Etat »

Educateur de rue au début de sa vie professionnelle, Louis JOINET la termine comme Premier avocat général à la Cour de cassation et expert le plus réputé de l'ONU sur les questions de droits de l'homme. Une carrière étonnante qui s'explique par une vigueur hors du commun et une fidélité sans faille à ses convictions initiales qu'il raconte avec une simplicité pleine de gaité et de pittoresque, où l'accordéon se mêle au tragique dans un cocktail inhabituel chez ces grands serviteurs de l'Etat.

Par |2018-12-17T10:17:22+01:0025 janvier 2016|Mots-clés : , , , , |

Sous la chemise, la crise !

Si l'image du DRH d'Air France a fait le tour du monde, ou presque, reflète-t-elle pour autant comme le disent des medias l'état de la fonction, voire, celui des relations sociales en France ? Rien n'est moins sûr. Mais cet incident a le mérite de nous poser des questions plus profondes et de nous interroger sur ce que sont devenues les ressources humaines et leur direction dans les entreprises d'aujourd'hui.

Le secteur public européen face à la crise et au verdissement de l’emploi public

Dans l'avant-propos du rapport 2012, Laszlo Andor, Commissaire européen responsable de l'Emploi, des affaires sociales et de l'inclusion exprime son inquiétude face à la baisse de confiance des citoyens dans leurs institutions. Selon lui, il faut restaurer le dialogue social et la participation des partenaires sociaux dans les réformes nationales . Leur participation à la négociation accélèrerait la mise en place des réformes, et favoriserait la compétitivité et la cohésion sociale

Les experts CHSCT sont-ils utiles ?

Le CHSCT est une instance dont les responsabilités, les attributions et le champ de compétence se sont beaucoup élargis ces dernières années. Et en même temps, cette instance révèle une grande fragilité. Entre cette puissance et cette fragilité, vient se loger l'expertise. Quel rôle jouent donc ces experts des CHSCT ? Sont-ils un mal nécessaire ? Sont-ils utiles ?

Par |2018-12-17T10:15:52+01:0019 septembre 2013|Mots-clés : , , , , , , |

Point de vue d’un expert sur l’expertise

Jean-François Poupard, membre du comité de direction de Syndex, l'un des principaux cabinets français d'expertise auprès des représentants du personnel, est en charge du développement Métier et Europe. Son regard sur l'évolution du métier, ses développements en France et en Europe, son impact sur la relation salariale en entreprise

« Trop de délégués attendent que les experts leur disent ce qu’il faut faire »

Françoise Pierre est ce qu'on appelle une syndicaliste expérimentée. Les mandats syndicaux et de représentation, elle les a tous exercés au fil des années chez Sanofi : déléguée du personnel, élue au CE, au comité de groupe, au CHSCT, elle est aussi aujourd'hui secrétaire du CE européen, représentante des salariés au Conseil d'administration, déléguée syndicale suppléante et représentante syndicale CFDT au comité de groupe

Un marché des experts en reconfiguration, une externalisation grandissante

Ancien responsable national au sein de la plus grande confédération syndicale néerlandaise, aujourd'hui consultant, Wim Sprenger analyse l'évolution aux Pays Bas du recours aux experts par les conseils d'entreprises ou par le mouvement syndical. Il pointe la recomposition du marché, de ses sources de financement ainsi que la raréfaction de l'internalisation, largement due à la désyndicalisation

Par |2018-12-17T10:15:51+01:0017 septembre 2013|Mots-clés : , , , , , |

Pays Bas : l’expert et le comité d’entreprise

Aux Pays Bas, le système de relations sociales dissocie les rôles respectifs des syndicats et des comités d'entreprise. Contrairement à une pratique répandue dans bien des pays européens, le lien qui les relie n'est pas un lien fort : la plupart comités d'entreprise comprennent des membres syndiqués, mais le plus souvent, ils ne sont pas majoritaires. Plus important, syndicats et instances de représentation du personnel reconnaissent et respectent leurs rôles et leurs différences mutuels

Charger les articles suivants