Europe, j’écris ton nom ?

Ce n'est pas la première fois qu'au Comité de rédaction de Metis Europe nous avons discuté Europe, ni la dernière... Mais ce jour de début mars 2019, le choix fut fait d'en faire un papier. En fait, le premier épisode d'un dossier évidemment consacré au sujet. Ont participé à la discussion rue Saint-Nicolas ou en ligne : Claude-Emmanuel Triomphe qui avait créé l'Université européenne du travail en 1997 ; Jean-Marie Bergère qui adore le cinéma européen (et même au-delà), Martin Richer, grand lecteur des Rapports d'Eurofound en anglais ; Jean-Raymond Masson, longtemps responsable à la Fondation de Turin (Fondation européenne de formation) ; Jean-Louis Dayan, aussi attentif à l'économique qu'au social ; Michel Weill, lyonnais et grand voyageur en Europe et ailleurs, Eva Quéméré et Danielle Kaisergruber.

Erasmus Pro : faire son apprentissage dans différents pays

Le 28 janvier, en partenariat avec la Fondation Gulbenkian, l'institut Jacques Delors organisait une conférence consacrée aux développements de l'apprentissage en France et en Europe, « L'apprentissage : un avenir pour toute l'Europe ». Il s'agissait de rappeler les mérites de l'apprentissage comme filière de réussite et moyen privilégié de favoriser l'emploi des jeunes, et en même temps de promouvoir un certain nombre d'initiatives et en particulier le lancement d'Erasmus Pro. Un panel de ministres et d'anciens ministres ainsi que de hauts responsables de la Commission et du Parlement européen, mais aussi de la Fondation Agir Contre l'Exclusion (FACE) et des Compagnons du Devoir avaient été mobilisés à cet effet. Metis y était.

2019-2049

2049 : trente ans nous en séparent. C'est beaucoup, et c'est peu à l'échelle du monde. Pourquoi cette date ? C'est celle fixée par le Président chinois pour un rendez-vous historique, déterminant, bien qu'un peu indéfini. La Chine sera devenue la première puissance mondiale bien avant. Ce sera pour le centième anniversaire de la Révolution chinoise, l'achèvement du programme « One belt, one road ». Les Européens ont retenu l'expression romantique et datée « Les nouvelles routes de la soie », mais en fait il s'agit de bien plus que de construire des voies ferrées, des tunnels et des ponts.

Par |2019-03-12T12:15:38+02:006 janvier 2019|Mots-clés : , , , , |

Une tribune pour sauver l’Europe

C'est au travers d'une tribune publiée dans de nombreux médias nationaux en Europe, dont Le Monde, qu'un collectif - notamment composé d'Alain Supiot et de Claude-Emmanuel Triomphe - dresse le diagnostic d'une Europe en crise et prend voix au chapitre... à quelques mois des élections.

L’apprentissage en France : mission impossible ?

L'apprentissage est un sujet récurrent du débat public français. On déplore les insuffisances de ses développements, en comparant ses effectifs avec ceux de l'Allemagne tandis qu'on exalte sa capacité à favoriser l'insertion professionnelle et à éradiquer le chômage des jeunes. Le sujet revient sur la scène en 2018 avec la loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » (du côté du ministère du Travail), ainsi que la réforme de la voie professionnelle scolaire « Transformer le lycée professionnel : former les talents aux métiers de demain » (du côté du ministère de l'Éducation). Jean-Raymond Masson situe la France parmi les pays européens.

2019, année européenne

Avec la rentrée, on se projette toujours un peu dans ce calendrier bis à caractère scolaire : « l'année 2018-19 ». L'actualité de l'été : difficultés des pays européens à trouver des solutions pour les bateaux de migrants, rencontre au sommet des populistes Orban et Salvini, feuilleton du Brexit mou ou dur, avec ou sans accord, nous rapproche des élections européennes du printemps 2019.

L’Europe, une puissance comme une autre ?

Pas facile de parler d'Europe en ce moment. À l'image de ce qui se passe ailleurs dans le monde, chaque jour apporte son lot de bonnes ou mauvaises nouvelles. L'Europe est juste une partie du monde, réputée prospère : nombreux sont ceux qui veulent y venir bien que ce soit une petite proportion des 250 millions de personnes qui migrent d'un pays à l'autre. L'Italie sombre dans le populisme médiatique dont la voie avait été tracée par Berlusconi, tandis que l'Espagne se débarrasse d'un coup de muleta du psychorigide Rajoy. L'Italie se ferme spectaculairement aux réfugiés et aux ONG, et l'Espagne s'ouvre à nouveau.

Des mots et des choses de la formation professionnelle

Lorsque j'ai proposé de rédiger un article sur les différentes conceptions de la formation professionnelle en Europe à partir d'une publication récente du CEDEFOP, la rédactrice en chef m'a demandé s'il s'agissait de la formation professionnelle initiale ou continue, ou bien les deux. J'ai répondu les deux, mais la question montrait bien les ambiguïtés qui règnent en France à ce sujet.

Par |2018-12-17T10:18:21+02:0020 janvier 2018|Mots-clés : , , , , , , |
Load More Posts