La (mauvaise) fabrique de la loi

Le rejet de la Loi « travail » tient autant à la méthode (à moins que ce ne soit une absence de méthode) qu'à son contenu. Le Président de la République avait annoncé lors de sa campagne électorale qu'il voulait « rénover le dialogue social ». Il avait été retenu comme principe que les sujets sociaux feraient d'abord l'objet de négociations entre les partenaires sociaux - ou au moins de concertations - avant d'être discutés et complétés par le Parlement puis formalisés sous forme de lois

Accords collectifs : pratique effective ou théâtre d’ombres ?

Donner la primauté aux accords collectifs entre patronat et syndicats peut paraître une nouveauté de bon aloi. Quelles en sont les limites ? Cette forme de négociation sociale peut-elle vraiment faire appliquer l'expression d'un intérêt général ? N'est-elle qu'une illusion entretenue par des partenaires sociaux mettant en scène leurs différends pour mieux éviter la concertation ?

De quoi la chemise de Xavier est-elle le nom ?

Didier Morfoisse a occupé pendant des années des fonctions éminentes à la direction des ressources humaines de grands groupes français et étrangers. Dans un texte très libre et à fleur de peau, il réagit à la mise en cause des DRH et à la fameuse chemise de l'un d'entre eux.

Qualité de vie au travail : un levier de transformation sociale

« La vie ne m'intéresse pas assez pour que je puisse me passer d'écrire, » disait Michel Houellebecq (Libération du 2 avril 2013). Voyons en quoi l'écriture (conjointe) d'un accord national interprofessionnel (ANI) était nécessaire mais non suffisante pour façonner les contours de la qualité de vie au travail (QVT) et créer les conditions d'une transformation sociale. 

Par |2018-12-17T10:16:06+02:0020 janvier 2014|Mots-clés : , , , , , , , |

France – Royaume-Uni : différences et convergences

"Quand un patron rencontre un autre patron, qu'est-ce qu'ils se racontent ? Des histoires de patrons" pourrait dire la chanson. Alors lorsque le premier est français, le second britannique, que refrain entonnent-ils ? Entretien avec Franck Lecomte, chercheur en droit à l'Institut Universitaire de Florence.