Le numérique et les métiers

Tristan d'Avezac vient de terminer pour le Lab'Ho un rapport très complet intitulé Technologie et capital humain, Quelles compétences pour demain ? Il y analyse l'impact des technologies sur les emplois, les métiers et les compétences : robotique, Intelligence artificielle, numérique, usages des data... et surtout les nouvelles exigences en matière de conception de l'éducation, de la formation continue, de la gestion des ressources humaines... Quelques une de ses réponses.

Comprendre pour « faire avec » les vulnérabilités au travail

Depuis les années 1980, la problématique des vulnérabilités n'a cessé de monter en puissance dans des sphères aussi différentes que les politiques publiques, la santé, l'environnement, la gestion des risques, mais aussi l'entreprise, le management, la finance. Le lien étroit et fort entre les vulnérabilités et leurs contextes et environnement doit interpeller la gestion des ressources humaines dans les entreprises. Voici le résumé du dernier manifeste d'Entreprise&Société consacré aux vulnérabilités dans le travail.

L’Opéra : composition du travail en morceaux

L'Opéra est un film documentaire, pas de trace de fiction, de construction romanesque, mais le récit d'une grande machine de travail, la vie quotidienne d'une grande « maison » au sens propre du mot. Et dès les premières images, un grand drapeau français qui flotte au vent sur le toit de l'Opéra Garnier, histoire de rappeler que c'est aussi une maison de la République

Ce que le management peut apprendre du bénévolat

Etre bénévole, c'est aussi travailler. Mais d'une autre manière que dans la vie professionnelle, avec justement un autre rapport au travail et d'autres attentes. Dans un article paru dans le journal Le Monde (28 avril 2017) Armand Hatchuel, professeur à Mines Paris Tech, en tire quelques leçons à destination des entreprises :

Formation en Tunisie : l’histoire mouvementée de ces 15 dernières années

Jean-Raymond Masson vient de terminer une mission en Tunisie. Cet article s'efforce de faire le récit des grandes étapes de l'évolution du système tunisien de la formation professionnelle, en parallèle à celle de l'enseignement supérieur, depuis le début des années 2000 jusqu'à aujourd'hui. Après avoir été à l'avant-garde en matière d'innovations pédagogiques et administratives à la fin des années 1990, ce système souffre maintenant de multiples problèmes qu'il ambitionne de traiter en s'inscrivant pleinement dans une politique intégrée de développement des ressources humaines au service de l'économie de la connaissance

La syndicaliste et les DRH (suite)

Suzanne M. travaille depuis trente-cinq ans dans le même groupe, dont elle est actuellement membre du conseil d'administration. Syndicaliste, ayant à son actif trente-trois ans de mandats de représentation du personnel, elle a siégé à tous les postes, excepté au comité européen. Elle livre à Metis son expérience et son rapport avec les directions des ressources humaines.

De quoi la chemise de Xavier est-elle le nom ?

Didier Morfoisse a occupé pendant des années des fonctions éminentes à la direction des ressources humaines de grands groupes français et étrangers. Dans un texte très libre et à fleur de peau, il réagit à la mise en cause des DRH et à la fameuse chemise de l'un d'entre eux.

« Grâce son niveau d’exigence, l’université peut former de très bons DRH »

Comment l'université forme-t-elle les futurs gestionnaires RH ou emploi ? Avec quels objectifs, quels métiers cibles, quelles méthodes, quels débouchés ? Parmi les nombreuses formations Bac + 5 du domaine, Metis s'est penché sur le Master "Anticipation et gestion de l'emploi et des compétences-AGEC" de Paris I pour essayer d'en savoir plus. Entretien avec Valérie Neveu, maître de conférences en Gestion à Paris 1 et directrice de ce Master professionnel.  

La syndicaliste et les DRH

Suzanne M., travaille depuis trente-cinq ans dans le même groupe, dont elle est actuellement membre du conseil d'administration. Syndicaliste, ayant à son actif trente-trois ans de mandats de représentation du personnel, elle a siégé à tous les postes, excepté au comité européen. Elle livre à Metis son expérience et son rapport avec les directions des ressources humaines.

« Le premier DRH d’une entreprise est d’abord son directeur général »

Henri Durnerin est ingénieur agronome de formation. Après quinze ans en direction commerciale et direction de centre de profit, il a été pendant 20 ans directeur des ressources humaines (DRH) et directeur de la communication d'un groupe coopératif agricole départemental de 350 salariés, qui collecte et commercialise des céréales, fournit des services et des produits nécessaires aux cultures. 1600 agriculteurs en sont adhérents sociétaires (250 M€ de CA. Il comporte 70 établissements de très petite taille, une filiale de jardineries et une filiale spécialisée vigne). Il est aussi membre de la commission sociale de la branche (employeur), avec un mandat prudhomal employeur. Il s'entretient avec Danielle Kaisergruber de ses nombreuses années de « DRH heureux ».

Load More Posts