De la reconnaissance (2) : des propositions avec différents acteurs à mobiliser

Cette contribution fait suite à celle parue le 6 avril 2020 dans laquelle Philippe Denimal faisait état de la reconnaissance et de la valorisation salariale des emplois déconsidérés souvent évoqués dans notre actualité de crise sanitaire. La mesure directe de l’utilité sociale est inopérante en termes de rétribution. Mais des négociations peuvent s’engager sur la base des dispositifs existants. Et pourquoi pas un revenu universel inconditionnel qui pourrait générer des effets particulièrement intéressants sur ces emplois ? Les rôles que peuvent jouer les différents acteurs sociaux sont évoqués ici.

Des salaires minima différenciés ? Controverse en Europe

Le commissaire européen à l'emploi Laszlo Andor publie un paquet proposant diverses pistes pour relancer l'emploi en Europe. Ce sont 23 millions de chômeurs qui sont concernés. Ce document "Vers une relance de l'emploi et de la croissance" sera non contraignant car ce sont les Etats qui détiennent la plupart des compétences relatives à ce sujet

Par |2018-12-17T10:14:55+01:0017 avril 2012|Mots-clés : , , , , , |