Yanis, policier, garde-frontières

Pour ce dossier sur le travail dans la fonction publique, il était important d'avoir le point de vue d'un élément clé des services régaliens de l'État alors que notre pays est depuis si longtemps en état d'urgence, à savoir un membre de la police. Vous allez lire ici ce que Yanis (son prénom a été changé) a à dire sur sa fonction de policier, sa vision du métier, sa vision de la police en général. Voici les propos d'un homme engagé et en colère...

« Après le Léviathan, l’État dans la grande transition »

L'ouvrage de Yannick Blanc, « Après le Léviathan, l'État dans la grande transition », paru en Janvier 2016 porte sur l'action publique. Au-delà d'un constat étayé sur son expérience de l'exercice de l'autorité d'État, que bien peu d'observateurs extérieurs pourraient égaler, il défend la perspective à la fois théorique et pratique d'une refondation de sa capacité d'intervention

Numérique : c’est la nature même de l’Etat qui est remise en cause

Il a fallu des siècles à l'Etat pour devenir « empereur en son royaume ». Or voici que dans le monde entier, se dessine une toute nouvelle géographie des organisations de pouvoir. L'Etat cohabite désormais sur le sol national avec de puissants interlocuteurs, acteurs du numérique et entreprises, qui entretiennent des rapports différents à l'espace et au temps. Pour Armand Braun, le numérique a un double impact sur la société et sur l'Etat.

Par |2018-12-17T10:16:26+02:005 septembre 2014|Mots-clés : , , , , |

Formation : derrière l’attaque du diplôme, la critique des acteurs

Court et percutant, le « coup de gueule » se cache derrière un sobre intitulé : Formation : le culte du diplôme. Dans ce livre, l'économiste Danielle Kaisergruber, membre du comité de rédaction de Metis explore sans détours le monde de la formation initiale et continue. Elle développe « les choix de vecteurs pouvant entraîner des transformations culturelles » et des préconisations radicales.

Par |2018-12-17T10:15:16+02:005 novembre 2012|Mots-clés : , , , , , , |

Créer un contre-pouvoir à la puissance des multinationales

Les entreprises mettent en concurrence les Etats, il est donc urgent de penser le système de pouvoir-monde. Dans cet entretien, Jean-Philippe Robé, avocat d'affaires aux barreaux de Paris et de New York va au-delà de ses reflexions sur la fiction actionnariale dont les grandes lignes figurent dans l'article « Personne n'est propriétaire de l'entreprise ». Il s'attaque ici aux paradis fiscaux, notamment à ceux que l'Europe tolère en son sein comme le Luxembourg

Par |2018-12-17T10:15:09+02:0011 juillet 2012|Mots-clés : , , , , , , |

Ce que le conflit des régimes spéciaux révèle de Sarkozy

La rentrée sociale d’octobre 2007 aura marqué une rupture. Le conflit des régimes spéciaux, en l’instant suspendu, aura sûrement été le dernier du genre et le premier d’une nouvelle donne de nos rapports sociaux. Ni pouvoirs publics, ni patronats, ni syndicats n’en sortent indemnes et ceci bien au-delà des fonctions publiques et des entreprises publiques.

Un conflit maîtrisé par les syndicats

Les confédérations syndicales n’abordaient pas ce conflit sans inquiétude. Les agents des entreprises publiques allaient réagir à la réforme des régimes spéciaux avec une légitime colère, d’autant que le gouvernement avait préparé l’opinion en les désignant comme des privilégiés. Le coup de semonce du 18 octobre avait été un succès.

Le grand soir réformiste de Bernard Thibault

Rien de tel que la méconnaissance du syndicalisme pour fabriquer du scoop à bon compte dans la presse. Il est vrai que depuis vingt ans, les effectifs de journalistes sociaux ont été terriblement réduits. L’offre de négociation tripartite décentralisée faite par Bernard Thibault la veille de la grève, a été un fait déterminant. La lente transformation de la CGT vient de s’accélérer.

Charger les articles suivants