Le travail à l’ère de l’intelligence artificielle

Le mathématicien Cédric Villani, désormais député de la République en marche, n'est pas avare de rapports. Après le tout récent rapport sur l'enseignent des maths, le voilà sur le point d'en sortir un autre sur l'intelligence artificielle. Si le sujet filtre bon son côté French Tech et « nouveau monde », il n'en est pas moins un vrai sujet où peuvent se mélanger les rêves et les fantasmes les plus débridés avec les craintes les plus angoissantes. Un monde de robots ou à tout le moins d'humanoïdes associés ! Le futur rapport devrait nous éclairer sur ce qui est en train de se passer en général, mais aussi et comme on s'en doute sur le choc de l'IA avec le travail et l'emploi.

Les risques de l’intelligence artificielle

L'émergence d'une nouvelle technologie porte toujours l'espoir d'un monde meilleur. L'intelligence artificielle atteint un niveau de puissance qui fait supposer qu'à court terme elle va pouvoir remplacer l'intelligence humaine dans certains processus de décision et dans ses compétences de communication : ce que met en scène le système Watson d'IBM. Mais derrière cette opportunité bien tentante se profile le risque d'une perte d'engagement et d'éthique pour les acteurs. Denis Bismuth, fondateur du cabinet Métavision, s'interroge sur le mariage (contre nature ?) de l'intelligence artificielle et de l'agriculture : quand l'expertise cherche à remplacer l'expérience

Les robots vont-ils tuer l’emploi ?

Des robots destructeurs d'emplois ? Pas toujours ! Bien que l'étude du cabinet Roland Berger affirme que les robots seront responsables de la suppression de 3 millions de postes en France, il s'avère que les robots permettent aux entreprises de gagner en compétitivité et d'augmenter leur productivité... Conséquence : le surcroît d'activité crée de l'emploi !

Par |2018-12-17T10:16:58+01:0023 mai 2016|Mots-clés : , , , , , |

Au pays des chiffres et des robots

Le robot a été (est encore ?) une figure de la science-fiction. C'est que le robot parle à notre imaginaire. Petit droïde ou grand manipulateur avec des bras dotés d'une force gigantesque, il possède une forme physique, il occupe l'espace rationnel et pensé de l'usine du futur, ou les espaces vierges et hostiles de la conquête spatiale. Il fait image

L’Europe d’après-crise : inquiétudes et lucidité 

Où en sont les différents pays européens 7 ans après la crise commencée en 2008 ? On sait que la France est très portée sur le pessimisme et l'auto-flagellation. De nombreuses études montrent des citoyens français de tout type plus pessimistes que dans les autres pays : c'est sans doute qu'on ne regarde pas assez les autres. L'Europe d'après la crise ne sera pas celle d'avant. Il ne s'agit pas d'être trop sombre mais juste, lucide.