Brexit ? Quand la « gauche de la gauche » s’engage pour l’Europe

Alors que le référendum du 23 juin, qui va décider de la sortie ou du maintien de la Grande-Bretagne dans l'Union européenne (UE) approche, il y a quelque chose de nouveau chez nos cousins Anglais : l'attitude de la « gauche de la gauche » vis-à-vis de l'UE. Elle s'exprime par la voix de Jeremy Corbyn, le leader du Parti travailliste élu en septembre 2015

L’impact des directives européennes pour les salariés anglais (F)

Dans leur souhait de voir les syndicalistes anglais voter « REMAIN » au sein de l'Union Européenne, le Congrès des TUC (Trade Union Congress, confédération syndicale unique en Grande-Bretagne), ainsi que Jeremy Corbyn, le leader du Labour Party, ont pris pour argument le fait que les travailleurs anglais auraient actuellement leurs droits protégés par les Directives européennes. Quelle est la portée de cet argument ? Steve Jefferys, professeur émérite à la London Metropolitan University, livre son point de vue

The impact of EU Directives on UK Employment Relations (EN)

In their proper desire to persuade UK trade unionists to vote to REMAIN within the European Union on June 23, the Trades Union Congress (the UK's sole trade union confederation) and Jeremy Corbyn, the leader of the Labour Party, have argued that British workers are protected from the abuse of their employment rights by several EU directives. What is the truth of this argument? Steve Jefferys, Emeritus Professor at the London Metropolitan University, answers:

Par |2018-12-17T10:17:34+02:0030 mai 2016|Mots-clés : , , , , , , |

Intérim : le compromis britannique

Au Royaume-Uni, l'égalité des droits entre intérimaires et salariés permanents ne sera effective qu'après une période de carence de douze semaines. Explications par Richard Pond, chercheur au Working Lives Research Institute

Par |2018-12-17T10:12:07+02:0010 juillet 2008|Mots-clés : , , , , , , , , , , , |