Le secteur public européen face à la crise et au verdissement de l’emploi public

Dans l'avant-propos du rapport 2012, Laszlo Andor, Commissaire européen responsable de l'Emploi, des affaires sociales et de l'inclusion exprime son inquiétude face à la baisse de confiance des citoyens dans leurs institutions. Selon lui, il faut restaurer le dialogue social et la participation des partenaires sociaux dans les réformes nationales . Leur participation à la négociation accélèrerait la mise en place des réformes, et favoriserait la compétitivité et la cohésion sociale

« Il faut en finir avec le fétichisme de l’évaluation »

Nous nous trouvons face à un véritable fétichisme de l'évaluation. Les effets de cette fascination pour le chiffre détruisent les fondements du travail. Alors même que, depuis plus de trente ans, la technologie gestionnaire a fait la preuve de son inefficacité en matière d'organisation du travail

Par |2018-12-17T10:15:12+02:001 octobre 2012|Mots-clés : , , , , |

France : L’hôpital public rend malade ses propres salariés

En amplifiant la pénurie de moyens et de personnel, les réorganisations des établissements publics de santé souvent brutales ont accru la fatigue physique et mentale du personnel soignant et dégradé la qualité des soins. Cependant, des innovations obtenues par le dialogue social peuvent inverser la tendance.

Libéralisation du secteur postal : les engagements d’une syndicaliste de base

Ici, on compte beaucoup sur l'UE pour contrôler et sanctionner ce qui se passe. Mais « ils » ne font rien... Et le rôle social de la Poste, on dirait qu'ils s'en foutent...

De l’opportunité douteuse du service minimum à la française

Consubstantiel à la démocratie, le droit de grève est commun aux 27 membres de la communauté européenne.Son exercice n’en diffère pas moins considérablement selon le type d’acteurs sociaux en présence et la place que joue le conflit dans les régulations sociales du pays, selon que le conflit intervient en recours ultime à un échec de la négociation au Nord de l’Europe ou à l’inverse, en amont de la négociation comme historiquement en Europe du Sud.