Europe : changer de logiciel

Pour ou contre l'Europe, pour ou contre l'euro ? L'enjeu des prochaines élections européennes n'était pas là. Certes, jamais l'Europe n'a été aussi affaiblie. Elle est contestée, sans projet lisible pour le futur, sans leadership légitime. Elle connait un chômage de masse, une montée inquiétante des populismes. "La faute à l'Europe" ? De lourdes erreurs de la Commission ? Certainement. L'égoïsme des Etats et la frilosité du Conseil ? Egalement. Mais on peut choisir une autre voie, dès maintenant, l'avenir reste à écrire. Le Parlement européen devrait avoir le dernier mot sur le choix du Président de la Commission.

Par |2018-12-17T10:16:19+02:0027 mai 2014|Mots-clés : , , , , , |

Décès à Londres, agonie à Bruxelles, bye bye Margaret !

Margaret Thatcher représentait à peu près tout le contraire de ce que les Européens attachés au social pouvaient penser: sa rhétorique - et son action - anti syndicale, sa promotion d'une Europe réduite au marché commun, sa défiance devant toute construction communautaire, son refus d'une Europe solidaire et sociale et j'en passe ! La période Thatcher a été aussi le début d'une nouvelle ère, celle d'un nouveau libéralisme qu'elle a porté haut et fort.

Vacance en Europe

Pendant ces vacances, trêve de questions directement relatives au travail, attardons-nous sur cette Europe en devenir qui, dans son fonctionnement actuel comme dans les opinions de ses concitoyens, traverse une passe délicate.Que donne à voir l'Europe ? La Belgique a pris la présidence décidément tournante de l'Union. A l'occasion, « la Belgique a dansé pour l'Europe » rapporte le site officiel de la présidence, tiens ! Plus sérieusement, sans doute..., Yves Leterme, premier ministre sortant a déclaré que la Belgique « limiterait son rôle pour donner de l'espace à Herman Van Rompuy et à Catherine Ashton ». Bruxelles, capitale du surréel dit la chanson

Vaira Vike Freiberga : « Il n’y a pas d’Europe »

Le 16 juin 2010, Vaira Vike Freiberga, ancienne Présidente de Lettonie, Sage du groupe de réflexion sur l'avenir de l'Europe et Thomas Philippon économiste à Stern NYU étaient invités par EuropaNova à une audition citoyenne. Situation géopolitique, marché du travail, déficit démocratique, déclin économique, les enjeux de l'Europe sont abordés sans langue de bois. Propos engagés, urgents, rapportés ici tels qu'exprimés

Union européenne : agir ensemble ou décliner

Avez-vous entendu parler du « Rapport sur l'avenir de l'Europe en 2030 » ? Il s'agit des conclusions du « groupe de réflexion » mis en place fin 2008 par le Conseil européen et présidé par Felipe Gonzalez. Remis le 9 mai dernier à Herman Van Rompuy, ce rapport a été largement escamoté par la crise de l'euro

Un Anglais veut croire à l’Europe sociale

Il y a quelques années, nous regardions avec envie ce qui se passait de l'autre côté de la Manche, en Allemagne, en France, vos réalisations en matière de protection sociale au sens large du terme... Entretien avec David Tarren, chercheur, ancien dirigeant syndical

Load More Posts