La raison d’être : un objet managérial disruptif

« Si une entreprise demain veut être profitable, reconnue par nos concitoyens, la raison d'être va devenir un passage obligé, pour mobiliser les salariés, les fournisseurs, les clients, les actionnaires autour d'un objectif commun ». Voici ce qu'a répondu Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances à une question sur les conclusions du rapport sur l'entreprise et l'intérêt collectif, remis au gouvernement par Nicole Notat et Jean-Dominique Senard.

L’Europe, une puissance comme une autre ?

Pas facile de parler d'Europe en ce moment. À l'image de ce qui se passe ailleurs dans le monde, chaque jour apporte son lot de bonnes ou mauvaises nouvelles. L'Europe est juste une partie du monde, réputée prospère : nombreux sont ceux qui veulent y venir bien que ce soit une petite proportion des 250 millions de personnes qui migrent d'un pays à l'autre. L'Italie sombre dans le populisme médiatique dont la voie avait été tracée par Berlusconi, tandis que l'Espagne se débarrasse d'un coup de muleta du psychorigide Rajoy. L'Italie se ferme spectaculairement aux réfugiés et aux ONG, et l'Espagne s'ouvre à nouveau.

ALIZE, un outil de développement économique, social et humain

Depuis plus de 20 ans, des grandes entreprises mettent à disposition ce qu'elles ont de plus précieux, les compétences de leurs salariés, au service de projets de développement portés par des PME et TPE dans les territoires où elles sont implantées. Elles le font sans obligation légale, sans pouvoir inscrire une quelconque ligne supplémentaire dans leur chiffre d'affaires. Elles le font à titre gracieux et avec enthousiasme. Patrice Péchon est l'animateur national du Réseau ALIZE (Actions locales en zones d'emploi). Il répond aux questions de Jean-Marie Bergère.

Par |2019-05-29T19:07:42+02:0018 février 2018|Mots-clés : , , , , , , , , , , |

Félicitations doubles à Pierre Veltz

Des félicitations très enthousiastes de toute l'équipe de Metis à Pierre Veltz. Il reçoit ces jours-ci deux prix très différents l'un de l'autre...et très significatifs de ses engagements d'homme d'action et d'intellectuel. Il reçoit en effet le Grand Prix de l'Urbanisme 2017 qui lui est remis par le ministre de la Cohésion des territoires. Et il vient de se voir décerner le prix du Livre d'économie 2017 pour son livre La Société hyperindustrielle.

Travailler le dimanche ?

Longtemps je n'ai pas aimé les dimanches. Alors je me suis mise à travailler : ça va beaucoup mieux. Le travail le dimanche se banalise : les consommateurs, amateurs de restaurants, bricoleurs ou jardiniers, cinéphiles, touristes, y trouvent leur compte. D'autres en sont pénalisés et en souffrent. Le livre de Jean-Yves Boulin et Laurent Lesnard, Les batailles du dimanche, montre quelles inégalités se dessinent, qui utilise son dimanche et comment. L'histoire de cette journée particulière y tient aussi toute sa place.

Les JECO, des débats économiques pour tous

Fondées en 2008, les Journées de l'Economie, autrement dit les JECO, sont devenues un rendez-vous lyonnais de dimension nationale. Toutes les forces vives de la région se sont unies pour organiser, chaque année, un grand rendez-vous de trois jours, début novembre, ouvert à tous pour traiter des sujets économiques de l'heure. C'est l'économie pour tous, la démocratisation de l'analyse économique.En général il y a un thème dominant, cette année : « La grande mise à jour »

Par |2019-06-17T17:24:37+02:0028 novembre 2016|Mots-clés : , , , , , , , , |

Oser l’Europe (et Post-scriptum…)

Pour Jo Cox, En ce moment, j'ai cette phrase dans la tête : « Le monde est fou, et ce serait être fou par un autre tour de folie que de ne pas être fou comme lui », c'est Erasme qui écrivait cela au début du 16e siècle, Erasme qui rajoutait le plus souvent « de Rotterdam », et qui était en « correspondances européennes » (le premier sous-titre de Metis) avec toute l'Europe. Faut-il être fou ou bien très lucide ? Mais peut-être est-ce la même chose ? Dans ce monde où l'on entend des propos d'histrion, où l'on tue des députés, des policiers dans leur maison, des homosexuels qui dansent, où l'on se bat dans les stades au nom d'un nationalisme de pacotille...

Prix EN3S pour « Faut-il suivre le modèle allemand » ?

Toutes nos félicitations à Odile CHAGNY, membre du Comité de rédaction de Metis qui, en compagnie de ses co-auteurs Christophe BLOT et Sabine LE BAYON vient de remporter le prix « Prix EN3S », dont France Stratégie est le partenaire officiel. Ce prix de l'Ecole Nationale Supérieure de Sécurité Sociale distingue chaque année un ou deux ouvrages dans le champ de la protection sociale après sélection par un jury composé de personnalités éminentes du monde économique et social.

Par |2018-12-17T10:17:21+01:0023 janvier 2016|Mots-clés : , , , , |

L’art, rouage du monde

On oppose volontiers l'art et le travail. L'artiste semble souvent plus lié aux muses ou au génie qu'au labeur. L'inspiration s'oppose à l'effort, la flamme créatrice, à la formation. L'objet d'art lui-même échappe, pense-t-on, au cycle du travail laborieux ; il n'est pas nécessaire mais généreux et libre ; l'apprécier, c'est éprouver la « faveur » (Kant) qu'il nous fait, non le service qui nous rend. Loin d'être consommé, comme le sont les produits du travail, il est sacralisé, exposé et patrimonialisé. À l'inverse de cette vision romantique encore largement répandue s'exprime parfois un désenchantement : non, l'art n'est pas cette chose élevée et sacrée, c'est un rouage de l'économie mondiale.

Charger les articles suivants