L’évaluation à plusieurs : ingrédient de la démocratie

Le Conseil national d’évaluations de la formation professionnelle (CNEFP) a fonctionné de 2011 à 2018. Michèle Tallard l’a présidé de fin 2015 à fin 2018, à la suite de Sandra Enlart. Jean-Louis Dayan y a participé en tant que « personnalité qualifiée ». Créé de par la volonté des partenaires sociaux, ce Conseil a été une instance d’évaluation inscrite dans la sphère paritaire, de partage et de propositions dans le domaine de la formation professionnelle continue. Michèle Tallard et Jean-Louis Dayan reviennent sur cette expérience et se demandent comment caractériser ce type d’instance. Corps intermédiaire, outil d’aide à la décision ou tout simplement ingrédient de la démocratie ?

Comprendre pour « faire avec » les vulnérabilités au travail

Depuis les années 1980, la problématique des vulnérabilités n'a cessé de monter en puissance dans des sphères aussi différentes que les politiques publiques, la santé, l'environnement, la gestion des risques, mais aussi l'entreprise, le management, la finance. Le lien étroit et fort entre les vulnérabilités et leurs contextes et environnement doit interpeller la gestion des ressources humaines dans les entreprises. Voici le résumé du dernier manifeste d'Entreprise&Société consacré aux vulnérabilités dans le travail.

La 27e Région : l’imagination et l’ingéniosité au pouvoir

Vélos dans l'entrée, ciment au sol, slogans sur les vitres, calicots sous la verrière, tatamis et banquettes, Superpublic affiche clairement sa parenté avec d'autres tiers-lieux, espaces dédiés au co-working et aux start-ups naissantes. L'ambiance est studieuse. Ordinateur sur les genoux ou posé sur la table, on imagine la quinzaine de personnes présentes ce matin là concentrées sur le pitch d'une prochaine présentation ou en conversation avec des collègues à l'autre bout du monde. Pourtant ici, pas question de la prochaine levée de fonds ni de l'urgence du « passage à l'échelle », décisif quand « the winner takes all ». Jean-Marie Bergère présente la 27eme Région et Stéphane Vincent répond à ses questions :

Quand l’Europe s’appauvrit

Selon le dernier rapport de l'Oxfam, paru en septembre dernier, le niveau de pauvreté en Europe atteint des sommets inédits en 2015. Sur une population totale estimée à 742 millions, la frange la plus pauvre, 662 millions, ne parvient même pas au niveau de vie des 1% les plus riches. Et ce chiffre pourrait encore s'aggraver si les politiques publiques ne changent pas radicalement sur l'ensemble du continent.

Logement et sécurisation des mobilités géographiques 

Alors que le taux de chômage ne cesse de battre des records et que la France semble ne pas se remettre de la crise sans précédent de la fin des années 2000, une succession de rapports officiels appellent à une plus grande mobilité des actifs pour améliorer le fonctionnement du marché du travail et la compétitivité du pays. La thématique largement reprise dans le monde politique des « emplois vacants » vient appuyer ce diagnostic : il y aurait en France des centaines de milliers d'emplois vacants prêts à être pourvus si les salariés acceptaient de se montrer plus mobiles. Thomas Sigaud, chercheur en sociologie, analyse pour Metis les enjeux de la mobilité géographique des salariés en France.

Politiques publiques en faveur des femmes : on peut mieux faire

La conciliation travail-famille a été promue à l'origine comme un moyen de favoriser l'insertion professionnelle des femmes, dans un objectif d'égalité. Elle s'est caractérisée, dès ses débuts, par le déploiement de politiques publiques transversales couvrant le champ de l'emploi, du droit du travail, des retraites et de la famille. La transformation des conditions économiques et des modes de vie incline cependant à redéfinir la notion et à interroger les politiques publiques sous le prisme de nouvelles tendances tant sociétales que démographiques.

Belgique : l’interventionnisme wallon face au libéral-internationalisme de la Flandre

Jadis à la pointe de la révolution industrielle, la Wallonie a particulièrement mal vécu le déclin de ses activités traditionnelles à partir des années 60. Plus de 50 ans après, elle continue d'afficher des indicateurs socio-économiques en retard sur la plupart des RETI (Régions Européennes de Tradition Industrielle). Mais les choses s'améliorent. À l'image d'un interventionnisme public qui cherche à rompre avec certains errements passés. 

Par |2018-12-17T10:15:12+01:001 octobre 2012|Mots-clés : , , , , , |

« Pour un big bang des politiques jeunesse »

Tel est le titre du manifeste signé il y a peu par plus de 60 associations, fédérations et mutuelles, mouvements de jeunesse, organisations de jeunesse et d'éducation populaire, structures d'insertion, d'hébergement ou de santé constituant ensemble l'observatoire le plus exhaustif et expérimenté de la jeunesse française

Evaluation des fonctionnaires: LOLF story !

La révision des politiques publiques pour réaliser des économies budgétaires et améliorer les performances n'a pas fini de déclencher les polémiques, où en est-on, que peut-on en attendre ? Entretien avec Albert Ogien, directeur de recherches au C.N.R.S. et professeur à l'EHESS