Une Autorité européenne du Travail

La liberté de circulation des personnes a été au cœur de la construction européenne. Face à un besoin fort de régulation, en février 2019, un accord a été trouvé entre le Conseil, le Parlement européen et la Commission européenne pour la création d’une Autorité Européenne du Travail.

Par |2019-05-02T13:27:42+01:0029 avril 2019|Mots-clés : , , , , |

Dialogue social européen : tourisme, Club Med

Christian Juyaux est membre depuis sa création en 1985 du comité de pilotage du Dialogue Social Européen HORECA, la branche de l'hôtellerie, café et restauration au titre de la CFDT. Il est également secrétaire du Comité Européen de Dialogue Social du Club Méditerranée depuis sa création en 1996.

Une « Autorité européenne du travail » pour la mobilité des travailleurs

Une nouvelle agence européenne pour ma mobilité des travailleurs ? Qu'est-ce donc ? Dans la foulée de l'adoption de la directive sur les travailleurs détachés à l'automne dernier et des débats animés qu'elle a suscités, la Commission a pris l'initiative le 13 mars dernier de proposer, dans le cadre du « paquet justice sociale », la création d'une nouvelle institution, l'Autorité européenne du travail (European Labour Authority, ELA), afin de remédier aux difficultés rencontrées dans la mise en pratique des règles de l'Union européenne (UE) concernant la mobilité des travailleurs, notamment sur les questions de l'emploi et de la protection sociale.

Robot-taxis vers la ville de demain

Le 19 mars dernier, une piétonne est décédée, renversée par une voiture autonome Uber en Arizona. C'est une première. L'entreprise a stoppé net son programme dans le pays et au Canada. C'est pourtant son cheval de bataille, notamment depuis sa fusion avec Otto, entreprise spécialisée dans le camion autonome. Que nous dessinent Uber et ses compères au travers des robot-taxis ? Patrick Pelata, l'ancien numéro 2 de Renault, a tenu une conférence au sujet des voitures autonomes le 15 mars à Sciences Po dans le cadre de l'IHEDAT (Institut des Hautes Etudes d'aménagement du territoire). Metis y a assisté.

Automobile : je t’aime moi non plus

Dès ses premiers développements, l'industrie automobile a été le creuset et le symbole de l'organisation du travail taylorienne et de la société de consommation de masse fordienne. Un bien lourd symbole et une histoire riche en rebondissements quant à la conception du travail ! L'usage de « véhicules personnels » comme l'on dit est aujourd'hui au cœur des contradictions des grandes métropoles surencombrées, polluées, salies et chronophages...

Les partenariats stratégiques d’Erasmus dans l’enseignement et la formation professionnels

Tout le monde connaît Erasmus, surtout depuis 2002 et la sortie de L'Auberge espagnole, le film tonique et réjouissant de Cédric Klapisch. L'année 2017 qui était celle des 30 ans d'Erasmus a donné lieu à de multiples célébrations qui ont vanté les succès de ce programme devenu Erasmus+. Ces manifestations ont rappelé les changements et les enrichissements introduits progressivement depuis 1987 : de l'ouverture aux apprentis, demandeurs d'emploi et migrants, à l'élargissement aux pays candidats à l'adhésion et aux autres pays hors UE pour les masters. Il est cependant un volet important d'Erasmus+ qui reste largement ignoré, celui des partenariats stratégiques qui représente une part considérable du budget. En janvier 2017, le journal Le Monde consacrait un supplément spécial de 8 pages aux 30 ans d'Erasmus sans dire un mot de ces partenariats.

La formation, remède miracle ?

Beaucoup s'accordent à trouver que la flexisécurité voulue pour la France avec les ordonnances « Travail » marche pour l'instant sur une seule jambe, celle de la flexibilité. Le volet « sécurité » de la réforme du modèle social français est à venir : investissement dans les compétences, nouvelle réforme de la formation professionnelle (la dernière date de 2014...) et création de l'assurance-chômage universelle.

Football professionnel : un marché du travail pas comme les autres

Les énormes salaires des superstars du foot professionnel défraient régulièrement la chronique, tout comme laissent rêveurs - ou pantois, c'est selon - les prix faramineux payés par les grands clubs pour « s'acheter » leurs joueurs. Mais ce n'est que la partie visible de l'iceberg, le sommet spectaculaire d'un système pyramidal complexe où la sélection d'une étroite élite s'opère en puisant dès l'enfance dans le vaste vivier des joueurs amateurs.Les mots de salaire, d'emploi ou de travail ont-ils encore un sens dans cet univers hors normes ? Fort de sa double spécialité - les mobilités professionnelles d'un côté, l'économie du foot de l'autre - l'économiste Richard Duhautois y voit bel et bien un marché du travail, même s'il n'a rien d'ordinaire

Logement et sécurisation des mobilités géographiques 

Alors que le taux de chômage ne cesse de battre des records et que la France semble ne pas se remettre de la crise sans précédent de la fin des années 2000, une succession de rapports officiels appellent à une plus grande mobilité des actifs pour améliorer le fonctionnement du marché du travail et la compétitivité du pays. La thématique largement reprise dans le monde politique des « emplois vacants » vient appuyer ce diagnostic : il y aurait en France des centaines de milliers d'emplois vacants prêts à être pourvus si les salariés acceptaient de se montrer plus mobiles. Thomas Sigaud, chercheur en sociologie, analyse pour Metis les enjeux de la mobilité géographique des salariés en France.

Dessinons l’entreprise de demain

Le 8 avril 2015, ASTREES organisait sa première journée de l'engagement professionnel chez les jeunes (- de 30 ans). Pour l'occasion, les participants ont énoncé leurs caractéristiques idéales de "l'entreprise de demain ". Dans cette infographie, Metis vous présente les plus populaires.

Charger les articles suivants