Vers des égalités réelles ?

Ou pour que l'égalité ne crée pas d'inégalités ! Restons modestes : il ne s'agit pas ici de l'ÉGALITÉ au singulier et en majuscules, mais seulement de se poser la question des conséquences qu'entraîne notre conception de l'égalité sur quelques points précis de notre vie citoyenne et économique par l'utilisation d'une égalité arithmétique généralisée plaquée sur un territoire perçu comme unifié par son jacobinisme, plus précisément sur certains aspects de notre système de redistribution.

Formation : Quelle réforme ?

Tout est aujourd'hui sur la table : la conception même de la « formation », la philosophie personnaliste comme base d'une individualisation des responsabilités, le rôle des acteurs (État, partenaires sociaux, Régions, entreprises et personnes), la rationalisation du « système ». Jean-Marie Luttringer, juriste et spécialiste du sujet, apporte ses réflexions :

Emploi et travail : les propositions des candidats à la primaire

Etre un homme politique français qui prétend aux plus hautes destinées passe en France par un exercice (presque obligé) : LE LIVRE qui distingue notre monde politique de ses homologues étrangers qui se contentent des interviews et des discours et ne se privent pas d'ironiser sur nos prurits littéraires. Il arrive que ces ouvrages soient parfaitement ignorés du public, il arrive qu'ils connaissent de vrais succès de librairie. C'est le cas cette année où les ouvrages des principaux candidats de la droite font la fortune de leurs auteurs, de leurs éditeurs et des libraires, sans doute anticipation sur le retour à une société du plein emploi

Réformes territoriales et enjeux sociaux

Parmi les grands pays européens, la France et le Royaume Uni sont sans doute ceux qui ont, à ce jour, le moins décentralisé leurs systèmes de pouvoirs. Or, ces deux pays vont faire face très bientôt et pour des raisons très différentes à des réformes majeures. Leurs systèmes de pouvoir vont s'en trouver profondément modifiés. Seront-ils mieux à même de répondre aux grands enjeux socio-économiques du monde contemporain ?

Le paradis danois : impôts élevés, cotisations patronales faibles

 La réforme fiscale danoise de 2010 a préservé la philosophie du système : le rôle redistributif de l'impôt sur le revenu et le nombre très limité de niches fiscales. Autres caractéristiques, les cotisations patronales et le taux d'impôt sur les bénéfices des sociétés relativement bas autour de 12,3 et 25% 

Coût du travail : pour un new deal fiscal et social

Alors que Renault inaugure une usine low cost à Tanger, Metis publie la deuxième partie d'un entretien avec Patrick Pélata, ancien directeur général adjoint. Tour d'horizon sur ce qui fait souffrir le travail en France : un salaire net élevé, le décrochage de compétitivité de la France par rapport à l'Allemagne, et aussi le consensus politique qui protège la rente foncière. L'État, les grandes branches professionnelles, les entreprises et les syndicats doivent réfléchir à un « new deal sociétal » selon Patrick Pélata

Europe : état des lieux des charges sur le travail

À l'heure du pacte fiscal européen, les politiques fiscales doivent relever des défis immenses : accompagner la relance de la croissance économique et assainir les finances publiques. Difficile d'y voir clair dans la jungle des fiscalités des pays de l'Union Européenne, pour identifier quelles sont les charges qui pèsent vraiment sur le travail

Par |2018-12-17T10:14:47+02:009 février 2012|Mots-clés : , , , , , |