Les partenariats stratégiques d’Erasmus dans l’enseignement et la formation professionnels

Tout le monde connaît Erasmus, surtout depuis 2002 et la sortie de L'Auberge espagnole, le film tonique et réjouissant de Cédric Klapisch. L'année 2017 qui était celle des 30 ans d'Erasmus a donné lieu à de multiples célébrations qui ont vanté les succès de ce programme devenu Erasmus+. Ces manifestations ont rappelé les changements et les enrichissements introduits progressivement depuis 1987 : de l'ouverture aux apprentis, demandeurs d'emploi et migrants, à l'élargissement aux pays candidats à l'adhésion et aux autres pays hors UE pour les masters. Il est cependant un volet important d'Erasmus+ qui reste largement ignoré, celui des partenariats stratégiques qui représente une part considérable du budget. En janvier 2017, le journal Le Monde consacrait un supplément spécial de 8 pages aux 30 ans d'Erasmus sans dire un mot de ces partenariats.

Le territoire, espace de responsabilité sociétale et environnementale

Jusqu'à récemment, la RSE (responsabilité sociétale et environnementale) n'avait que faire de la notion de territoire... qui le lui rendait bien. C'était le temps de la RSE hors-sol, celle qui se développait dans la proclamation, sans incidence sur le réel, à l'abri de la direction de la communication. Mais aujourd'hui, la RSE devient une ressource organisationnelle des entreprises ; elle change leurs offres produits, leur stratégie, leurs facteurs de différenciation compétitive et jusqu'à leurs modèles d'affaires. Elle devient un objet de dialogue social et d'appropriation par les managers et les salariés. C'est donc le moment, pour la RSE, de partir à la découverte de ses territoires...

Le territoire, espace de responsabilité sociétale et environnementale

Jusqu'à récemment, la RSE (responsabilité sociétale et environnementale) n'avait que faire de la notion de territoire... qui le lui rendait bien. C'était le temps de la RSE hors-sol, celle qui se développait dans la proclamation, sans incidence sur le réel, à l'abri de la direction de la communication. Mais aujourd'hui, la RSE devient une ressource organisationnelle des entreprises ; elle change leurs offres produits, leur stratégie, leurs facteurs de différenciation compétitive et jusqu'à leurs modèles d'affaires. Elle devient un objet de dialogue social et d'appropriation par les managers et les salariés. C'est donc le moment, pour la RSE, de partir à la découverte de ses territoires...

Quand l’entreprise libérée influence les logiques de formation

Le changement de paradigme du travail que semble porter le mouvement de l'entreprise dite « libérée » ne peut qu'influencer celui de la formation. Ne serait-ce que parce que cette dernière est par définition la modalité de reproduction des rapports sociaux et notamment des rapports au travail. En quoi l'entreprise libérée questionne-t-elle la formation ? Quelles innovations pédagogiques porte ce changement de paradigme ? Comment comprendre ce changement en cours ? Denis Bismuth répond à ces questions dans cet article paru en mars 2017 sur le site Meta Vision

De l’aliénation au « pouvoir-faire » : ce que les développeurs nous apprennent des transformations du travail

La crise du monde du travail et son rapport à la crise identitaire actuelle sont de plus en plus évoqués dans le débat public. Une régression de ce monde paraît inévitable : l'affirmation des identités fixes du passé (nationales ou religieuses), en guise de caricature. Et pourtant, il existe une manière contemporaine d'avancer dans ce brouillard. Loin de donner des réponses fixes, regarder de près ce que la posture des développeurs propose à ce sujet nous aide à repenser le travail et l'identité et à passer d'une vision restrictive de l'organisation du premier à une vision qui ouvre des possibilités nouvelles. Pierre Maréchal, dans sa recension de l'ouvrage Les Développeurs parue dans Metis soulignait le paradoxe que, malgré l'hostilité de l'environnement institutionnel vis-à-vis du mode d'action des développeurs, « ils sont là et ils agissent ». Mais qui sont ces développeurs ?  Paris Chrysos, qui participe activement au Réseau Sharers and Workers, professeur à l'ISC Paris, poursuit ses investigations sur ce monde qu'il connaît bien

On peut vivre sans dialogue social territorial en France – mais tellement moins bien

Dans un récent travail d'étude historique et comparative du dialogue social territorial (DST) en France et dans les pays développés (Gazier et Bruggeman, 2016) nous avons entrepris de mettre en évidence et de questionner sa dynamique. Cet article en reprend les principales conclusions centrées sur le cas français. Après avoir évoqué les grandes étapes de son devenir dans notre pays, nous proposons d'en discuter les apports et limites. Nous présentons enfin quelques remarques sur les potentialités actuelles du DST en France. Metis a publié en décembre 2010 un dossier sur le dialogue social territorial

Formation : derrière l’attaque du diplôme, la critique des acteurs

Court et percutant, le « coup de gueule » se cache derrière un sobre intitulé : Formation : le culte du diplôme. Dans ce livre, l'économiste Danielle Kaisergruber, membre du comité de rédaction de Metis explore sans détours le monde de la formation initiale et continue. Elle développe « les choix de vecteurs pouvant entraîner des transformations culturelles » et des préconisations radicales.

Par |2018-12-17T10:15:16+02:005 novembre 2012|Mots-clés : , , , , , , |