Erasmus Pro : faire son apprentissage dans différents pays

Le 28 janvier, en partenariat avec la Fondation Gulbenkian, l'institut Jacques Delors organisait une conférence consacrée aux développements de l'apprentissage en France et en Europe, « L'apprentissage : un avenir pour toute l'Europe ». Il s'agissait de rappeler les mérites de l'apprentissage comme filière de réussite et moyen privilégié de favoriser l'emploi des jeunes, et en même temps de promouvoir un certain nombre d'initiatives et en particulier le lancement d'Erasmus Pro. Un panel de ministres et d'anciens ministres ainsi que de hauts responsables de la Commission et du Parlement européen, mais aussi de la Fondation Agir Contre l'Exclusion (FACE) et des Compagnons du Devoir avaient été mobilisés à cet effet. Metis y était.

Les jeunes ont fait du service civique un outil d’orientation et d’insertion professionnelle

Des jeunes désengagés, indifférents aux grandes causes, repliés sur eux-mêmes, prisonniers des réseaux sociaux, sans goût ni respect pour le travail... Metis a montré il y a peu l'inanité des rengaines déclinistes et autres catégorisations hâtives appliquées aux générations qui arrivent. Quand on offre aux jeunes de s'engager, ils sont au rendez-vous. C'est le constat que Yannick Blanc, Haut-Commissaire à l'engagement civique et Président de l'Agence du service civique, livre à Metis.

Minuscule tranche de vie d’un adolescent handicapé (et de ses parents)

L'orientation des jeunes comme des adultes est sans doute l'une des étapes où se niche le plus grand nombre de préjugés. Voici l'un de ces moments, raconté en forme de scène de théâtre.

Par |2019-05-02T13:45:38+02:0030 avril 2018|Mots-clés : , , , , , , |

Ce que nous apprend l’accompagnement bénévole des chômeurs

Dans la foulée de l'interview que nous ont accordée deux accompagnatrices de Solidarités Nouvelles face au Chômage SNC, et du Dossier consacré par Metis à l'accompagnement, voici l'analyse que porte Jean Simonet sur son engagement dans l'accompagnement bénévole des chômeurs et plus généralement sur le chômage et la situation des chômeurs

S’orienter pendant les études

Paul Courtaud a co-fondé en 2013, alors qu'il était en terminale au lycée, une société qui propose des appuis aux collégiens, lycéens et étudiants, et à leurs familles, confrontés à la multiplicité des parcours d'études et à la difficulté de faire des choix. Il répond aux questions de Metis

Les MIFE : maisons de l’ « empowerment »

Au moment où l'orientation à distance commence à prendre ses marques, Agnès Berjon - directrice de la MIFE de Savoie et secrétaire générale d'InterMife - nous fait part de la place bien spécifique de ces Maisons de l'Information et l'Emploi dans le paysage français de l'accompagnement, au travers du CEP et du rôle central des conseillers, vers l'empowerment pour tous

L’orientation : désorientée ou réorientée ?

Alors que les parcours professionnels deviennent de plus en plus chaotiques (alternance de périodes de chômage et de travail, de salariat et de travail indépendant, périodes de formation...) et que l'initiative individuelle se place au cœur de nombreux dispositifs, la qualité de l'orientation devient essentielle. Il apparait que ce n'est pas seulement une nécessité au sein de l'Ecole et durant sa toute jeunesse, mais qu'il s'agit bien de pouvoir s'orienter tout au long de la vie