Le big bang de la formation vu d’Europe

Les annonces de Muriel Pénicaud concernant la réforme de la formation professionnelle continue (FPC) ont eu un grand retentissement. De fait, la transformation du Compte personnel de formation (CPF) en un compte en euros plutôt qu'en heures, la collecte des fonds de la FPC par les URSSAF, la transformation des OPCA en Opérateurs de compétences avec des missions mieux ciblées auprès des PME/TPE, la création d'une agence nationale France Compétences notamment chargée de l'assurance qualité et enfin le renforcement des organismes d'orientation/conseil en évolution professionnelle sont des changements considérables. Et il semble intéressant de les confronter aux réformes entreprises dans d'autres pays européens.

Formation : Delors-1971 vs Macron-2018

En présentant le « big bang » de la formation, la ministre du Travail a dit s'inscrire dans la continuité de la Loi fondatrice de la formation continue à la française. Est-ce justifié ?

Ecole : état d’urgence

« Ce qui nous unit est plus important que ce qui nous sépare » Philippe Meirieu, professeur émérite en sciences de l'éducation à l'Université Lyon 2, fut aussi jusqu'en décembre 2015 le vice-président de la Région Rhône-Alpes en charge de la formation tout au long de la vie. Quand il ne profite pas de sa maison située dans un superbe hameau de la Drôme il écrit, donne des conférences et s'adonne aux joies de la cuisine. Il a publié de nombreux ouvrages, dont le dernier Eduquer Après les attentats sur lequel il revient dans une interview exclusive pour Metis

Les MIFE : maisons de l’ « empowerment »

Au moment où l'orientation à distance commence à prendre ses marques, Agnès Berjon - directrice de la MIFE de Savoie et secrétaire générale d'InterMife - nous fait part de la place bien spécifique de ces Maisons de l'Information et l'Emploi dans le paysage français de l'accompagnement, au travers du CEP et du rôle central des conseillers, vers l'empowerment pour tous