Le temps des grèves et des congrès

Étrange mois de mai 2018 : pour peu qu'il y ait du soleil, cela aurait presqu'un parfum d'été. Entre jours de grève des trains, jours de grève des avions, jours fériés et « ponts » subséquents, on voit les Français jongler entre jours de travail, jours de RTT, jours de congés, rattrapage du travail en retard le matin tôt ou le soir tard, travail emporté à la maison. Nombreuses sont les entreprises qui découvrent qu'un peu de télétravail c'est pas mal du tout. En somme, on compose avec les mouvements sociaux comme on compose avec la météo puisque, comme le répètent les conversations entre voisins « le temps on n'y peut rien, il faut le prendre comme il est... »

Les syndicats au révélateur de la loi travail

Chercheur associé au Cevipof, Sciences Po - USPC, Guy Groux, bien connu pour ses travaux sur le syndicalisme, vient de publier sur le site The Conversation cette mise en perspective du conflit social actuel à l'aune de l'histoire récente :

Innovation en entreprise : les opportunités du handicap 

Le handicap se tient d'un côté, appréhendé comme une limitation. L'innovation de l'autre, envisagée au contraire, comme un dépassement. Jusqu'à aujourd'hui, l'innovation a raté sa rencontre avec le handicap, mais les choses sont en train de changer car la Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) pousse le handicap à évoluer de la contrainte vers l'opportunité et l'innovation quitte les rivages rassurants de la technologie pour s'intéresser davantage aux usages, et par conséquent à l'appropriation par les handicapés. Voici pourquoi cette rencontre, désormais inéluctable, est une chance pour le handicap mais aussi pour les entreprises.

Petit cheminot

En ces jours de grève ferroviaire prolongée, mieux vaut prendre la situation avec un peu d'humour ! Près de sept ans après sa publication, cette épisode de la Chanson du Dimanche est toujours d'actualité.  

Par |2018-12-17T10:16:22+02:0018 juin 2014|Mots-clés : , , , , |

SNCF et concurrence : vers une convention collective européenne ?

Guillaume Pepy, président de la SNCF depuis 2008 a pour mission de faire entrer la SNCF dans l'ère de la concurrence et la transformer en « entreprise de services multimodaux ». Il intervenait devant les journalistes de l'AJIS sur l'avenir de la SNCF le 7 décembre dernier

Grèves chez les cheminots européens

Le conflit des régimes spéciaux aura été un révélateur de l’opinion publique, du comportement des salariés, de la posture de l’Etat et des pratiques syndicales. Enfin, un révélateur de la spécificité française.

Ce que le conflit des régimes spéciaux révèle de Sarkozy

La rentrée sociale d’octobre 2007 aura marqué une rupture. Le conflit des régimes spéciaux, en l’instant suspendu, aura sûrement été le dernier du genre et le premier d’une nouvelle donne de nos rapports sociaux. Ni pouvoirs publics, ni patronats, ni syndicats n’en sortent indemnes et ceci bien au-delà des fonctions publiques et des entreprises publiques.

Le grand soir réformiste de Bernard Thibault

Rien de tel que la méconnaissance du syndicalisme pour fabriquer du scoop à bon compte dans la presse. Il est vrai que depuis vingt ans, les effectifs de journalistes sociaux ont été terriblement réduits. L’offre de négociation tripartite décentralisée faite par Bernard Thibault la veille de la grève, a été un fait déterminant. La lente transformation de la CGT vient de s’accélérer.

Load More Posts