Un syndicalisme dual et dépassé

Le déclin syndical paraît sans fin. Dans le monde industriel, il n'y plus guère de pays, à l'exception peut-être de la Belgique, où il ne soit enrayé. Les pays nordiques n'y échappent pas, le modèle allemand non plus. En ce qui concerne la Communauté, la crise favorise un repli national généralisé, y compris chez ceux (Italie, Espagne) qui traditionnellement étaient les plus europhiles. Aujourd'hui, suprématie de l'économique et du budgétaire oblige, la confédération européenne des syndicats, à l'instar de la dimension sociale de l'UE, a quasiment disparu de la carte du jeu européen. Derrière ces constats, des tendances lourdes sont à l'œuvre que Metis a déjà abondamment abordées et commentées. Revenons sur trois d'entre elles.

Les experts CHSCT sont-ils utiles ?

Le CHSCT est une instance dont les responsabilités, les attributions et le champ de compétence se sont beaucoup élargis ces dernières années. Et en même temps, cette instance révèle une grande fragilité. Entre cette puissance et cette fragilité, vient se loger l'expertise. Quel rôle jouent donc ces experts des CHSCT ? Sont-ils un mal nécessaire ? Sont-ils utiles ?

Par |2020-02-21T13:24:47+01:0019 septembre 2013|Mots-clés : , , , , , , |

Point de vue d’un expert sur l’expertise

Jean-François Poupard, membre du comité de direction de Syndex, l'un des principaux cabinets français d'expertise auprès des représentants du personnel, est en charge du développement Métier et Europe. Son regard sur l'évolution du métier, ses développements en France et en Europe, son impact sur la relation salariale en entreprise

« Trop de délégués attendent que les experts leur disent ce qu’il faut faire »

Françoise Pierre est ce qu'on appelle une syndicaliste expérimentée. Les mandats syndicaux et de représentation, elle les a tous exercés au fil des années chez Sanofi : déléguée du personnel, élue au CE, au comité de groupe, au CHSCT, elle est aussi aujourd'hui secrétaire du CE européen, représentante des salariés au Conseil d'administration, déléguée syndicale suppléante et représentante syndicale CFDT au comité de groupe

Un marché des experts en reconfiguration, une externalisation grandissante

Ancien responsable national au sein de la plus grande confédération syndicale néerlandaise, aujourd'hui consultant, Wim Sprenger analyse l'évolution aux Pays Bas du recours aux experts par les conseils d'entreprises ou par le mouvement syndical. Il pointe la recomposition du marché, de ses sources de financement ainsi que la raréfaction de l'internalisation, largement due à la désyndicalisation

Par |2020-02-21T13:25:48+01:0017 septembre 2013|Mots-clés : , , , , , |

L’expertise à la française : histoire d’un développement exceptionnel

Auteure d'une thèse sur le syndicalisme et l'expertise, chercheuse au CERAPS-Université de Lille 2, Paula Cristofalo, revient dans un entretien exclusif pour Metis, sur les caractéristiques de l'expertise à la française, ses développements historiques, la diversité de positions syndicales

Pays Bas : l’expert et le comité d’entreprise

Aux Pays Bas, le système de relations sociales dissocie les rôles respectifs des syndicats et des comités d'entreprise. Contrairement à une pratique répandue dans bien des pays européens, le lien qui les relie n'est pas un lien fort : la plupart comités d'entreprise comprennent des membres syndiqués, mais le plus souvent, ils ne sont pas majoritaires. Plus important, syndicats et instances de représentation du personnel reconnaissent et respectent leurs rôles et leurs différences mutuels

L’Allemagne se désyndicalise, la faute à Schröder ?

Retour sur l'Allemagne, unique leader de l'Europe malgré elle, tour à tour admirée, imitée, critiquée et... bouc émissaire ! Gerhard Schröder, père de cette Allemagne au redressement spectaculaire, est à nouveau au coeur des commentaires. L'agence Bloomberg analyse les effets de sa réforme du marché du travail sur le syndicalisme

Charger les articles suivants