Germanwings : crash d’une société optimiste ?

Byung-Chul Han explique l'évolution paradigmatique des sociétés modernes qui dépassent l'interdit et la règle pour consacrer l'efficience et la projection idéaliste. Une positivité à outrance tout aussi porteuse que destructrice : lorsqu'elle s'impose comme un impératif de fonctionnement, l'individu en proie au culte de la performance s'épuise, s'auto-exploite et se consume. Pierre Maréchal contextualise pour Metis le comportement suicidaire du pilote de l'airbus de Germanwings dans cette analyse livrée par Byung-Chul Han dans « La société de la fatigue ».

Pour un observatoire des suicides en France

S'inspirant de la Suède, 44 médecins du travail, psychiatres, psychologues, sociologues et chercheurs en sciences sociales plaident pour la création d'un observatoire des suicides en France. Objectif : connaître mieux le premier phénomène de mort violente et améliorer la prévention

Par |2019-06-14T14:19:44+02:0020 juillet 2011|Mots-clés : , , , |

France Telecom : les bases d’un nouveau contrat social

Laurent Zylberberg, directeur des relations sociales, revient sur la crise sociale et la mise en œuvre d'un nouveau « nouveau contrat social » chez France Telecom-Orange

Dépasser la souffrance au travail

Suicides et travail : sacré dossier sur lequel nous voulions revenir 18 mois après le traumatisme, le Tchernobyl social français qu'a constitué la crise des suicides chez France Telecom. Et si l'onde de choc, a comme beaucoup d'autres, dépassé les frontières nationales, les débats sur le continent sont loin d'être identiques à ce qui se passe dans l'hexagone. Certes la France est l'un des pays d'Europe de l'Ouest où l'on se suicide le plus comme le montrent les comparaisons internationales. Mais cela ne suffit pas à élucider les liens entre suicides et travail qui restent controversés et fort complexes 

Francis Ginsbourger : la souffrance est une question de pouvoir

Coupable idéal en cas de suicide, « l'organisation du travail » revêt trois figures : le capitalisme financier, le management par le stress et la souffrance au travail. Cette posture est bien trop commode et simpliste comme l'explique Francis Ginsbourger, économiste du travail et intervenant dans les organisations

Par |2019-06-14T14:19:47+02:0031 janvier 2011|Mots-clés : , , , , , , , , |

« N’importe qui peut-il péter un câble ? »

Le lien entre suicide et travail est-il pertinent ? Pour Viviane Kovess-Masféty, épidémiologiste et psychiatre, une personne se suicide à cause d'un trouble de santé mentale, et pas directement à cause de son travail. L'intolérance aux troubles mentaux et l'inadaptation des soins sont deux conséquences du déni général qui entoure la maladie mentale. Il empêche de mieux prévenir les suicides. Entretien 

Suicide au travail en Europe : la grande inconnue

Les chiffres du suicide d'origine professionnelle sont fondus dans un nombre global de suicides. Aucune étude européenne ne s'y est penchée jusqu'à présent. Seule certitude, ce chiffre global est en recul constant depuis 15 ans et la géographie du suicide évolue

Par |2019-06-14T14:19:49+02:0018 janvier 2011|Mots-clés : , , , , |

Suicides professionnels et restructurations : une exception française ?

La nouvelle des suicides chez France Telecom s'est répandue comme une trainée de poudre en Europe provoquant l'incompréhension générale. Claude-Emmanuel Triomphe a rencontré Xavier Darcos, ministre français du travail pour présenter le rapport HIRES relatif aux restructurations et à la santé en Europe

Par |2019-06-14T14:20:15+02:008 octobre 2009|Mots-clés : , , , , , |

Great Britain: more work-related suicides

According to Hazards Magazine, an occupational health and safety review, 250 kill each other because of work every year. This announcement comes as the House of Lords recognized the employer’s liability when an employee committed suicide after an industrial accident.

Load More Posts