PIB, le problème intérieur brut

Taux d'emploi, PIB... Certains indicateurs dominent le paysage médiatique et déterminent aux yeux du public le succès ou l'échec des politiques économiques. Quelles sont leurs limites, et sur quels (autres) indicateurs pourrait-on se concentrer pour faire avancer le domaine social ? Florence Jany-Catrice, une économiste française connue pour ses travaux sur les indicateurs de richesse, s'est entretenue avec Metis.

Des chiffres pour comprendre le monde ?

Un Président de la République qui veut « inverser la courbe du chômage », des montagnes de chiffres quotidiens qui prennent la température de la société : le pourcentage de gens qui dorment bien, les chiffres de la délinquance, le pourcentage de gens satisfaits de leur travail, le nombre cumulé de kilomètres d'embouteillages sur la région parisienne ou lyonnaise...Les chiffres rythment notre vie quotidienne et sont supposés nous apporter une bonne connaissance du monde dans lequel nous vivons.

Qu’est-ce que le populisme ?

Le danger populiste, mêlant les extrêmes de droite et de gauche, et qui gagnerait du terrain un peu partout en Europe, est fréquemment brandi par les commentateurs, analystes et autres acteurs de la vie publique comme une menace mortifère pour nos démocraties comme pour le projet européen. De quoi s'agit-il au juste ?

Fonction publique et handicap : quel avenir pour le fonds d’insertion ?

A l'occasion des 10 ans de la loi du 11 février 2005 sur le handicap, Metis revient avec Jean-Charles Watiez, directeur du Fonds pour l'Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP), sur l'origine de cet établissement, sur sa raison d'être et ses enjeux principaux comme acteur de l'insertion professionnelle et de l'égalité des chances.

Code de conduite en entreprise : réalité ou bonnes intentions ?

En France, plus de 84% des entreprises du CAC40 possèdent sous une appellation ou l'autre une sorte de code de conduite, ou encore de charte déontologique. D'où vient ce concept, et comment est-il appliqué dans les différentes entreprises en Europe ? Pour répondre à ces questions, Metis s'est entretenu avec Jean-Philippe Desmartin. 

Services : faut-il continuer à faire des choses qui n’en valent pas la peine ?

La littérature comme les organisations syndicales en témoignent : tensions, malaises, crises identitaires, pathologies, dérapages, se multiplient dans les services, au sein des institutions, entreprises et administrations. D'un coté, il est normal et rassurant que l'investissement subjectif demandé, justement au nom de la performance -financière et budgétaire-, ne cesse de s'accroitre. Il est bon que le travail exige une expression de soi, des savoir-faire, de l'intelligence. C'est un gage de productivité du travail. De l'autre, bien des signes montrent qu'il est difficile de s'y retrouver aujourd'hui. On doit souvent accepter de faire des choses « qui n'en valent pas la peine »

Par |2018-12-17T10:15:55+01:0015 octobre 2013|Mots-clés : , , , , , |

Services publics : crise d’aujourd’hui et chocs de demain

En Europe, les services publics souffrent aujourd'hui beaucoup. En Grèce, en Espagne, en Roumanie, en Hongrie, au Portugal ou au Royaume Uni, la potion austère a pour noms licenciements, baisse des salaires et des avantages salariaux, mobilités forcées etc. Ailleurs, notamment en France ou en Belgique, les réorganisations sont en comparaison plus douces et se traduisent, au moins jusqu'à présent, par des départs naturels non remplacés, des transferts volontaires ou des gels salariaux. Derrière ce paysage, ce sont pourtant des choses ô combien structurantes pour l'avenir qui se mettent en place

Par |2018-12-17T10:15:53+01:001 octobre 2013|Mots-clés : , , , , , |

Réseaux sociaux : « l’exception managériale » française

Une étude européenne que vient de réaliser IPSOS sur la perception et l'usage des réseaux sociaux d'entreprise par les salariés montre le retard de notre pays dans le déploiement de ces outils. Un révélateur de l'exception managériale française

Par |2018-12-17T10:15:44+01:003 juillet 2013|Mots-clés : , , , , , |

Salariés dans les CA : état des lieux

Le modèle des relations sociales à la française, fondé sur le formalisme de l'information - consultation, était déjà mis à rude épreuve en période de climat social tempéré. En période de crise, il apparaît pour ce qu'il est : usé jusqu'à la corde. Le projet de loi relatif à la sécurisation de l'emploi, qui entre en discussion à l'Assemblée nationale, apporte un nouveau levier : l'implication des représentants du personnel dans les conseils d'administration ou de surveillance des grandes entreprises.

Administrateurs salariés : le paysage européen

Alors que le projet de loi issu de l'accord interprofessionnel du 11 janvier 2013 va être présenté au parlement, Metis a interrogé Aline Conchon, chercheuse à l'Institut syndical européen (ETUI) sur l'extension de la représentation des salariés dans les conseils d'administration ou de surveillance prévue par ce projet

Charger les articles suivants